Propriétaire d’une Tesla Model 3 blanche, Rajesh Randev a raconté son histoire rocambolesque : pressé par le temps et distrait, il a réussi à déverrouiller et à conduire la Tesla d’une autre personne avec son application mobile.

Rajesh Randev a connu une drôle de mésaventure. Mardi 7 mars, cet habitant de Vancouver, au Canada, a eu l’immense surprise de se retrouver au volant d’une Tesla Model 3 de couleur blanche… qui ne lui appartenait pas ! Propriétaire du véhicule de la marque américaine, cet employé aux services d’immigrations canadiens a raconté son histoire au média local Global News.

Un accès classique via l’application

Alors qu’il s’apprêtait à aller chercher ses enfants à l’école, le Canadien a ouvert la porte du véhicule, qu’il pensait être le sien et qui était garé à côté de sa propre Tesla Model 3 blanche, avant de le démarrer et de prendre la route. C’est une fois sur la route que l’habitant de Vancouver a constaté que quelque chose n’allait pas. « J’ai vu des fissures sur le pare-brise. J’ai alors appelé ma conjointe pour lui demander pourquoi il y avait des fissures », a déclaré l’homme. Autre détail qui l’a perturbé : son chargeur n’était pas à l’emplacement habituel.

Rajesh Randev a finalement reçu, après quelques minutes de conduite, un SMS venant du vrai propriétaire de la Tesla Model 3 : « Bonjour Rajesh, est-ce que vous conduisez une Tesla ? ». C’est à cet instant que le père de famille comprend l’incident rocambolesque qui vient de se produire. Dans la précipitation, Rajesh Randev a confondu les deux véhicules.

Ce n’est qu’une fois stationné que l’homme a pu observer d’autres différences, comme les roues du véhicule emprunté.

L'application Tesla a permis de déverrouiller l'accès au véhicule // Source : Capture d'écran Global News
L’application Tesla a permis de déverrouiller l’accès au véhicule // Source : Capture d’écran Global News

Silence radio du côté de Tesla

Après avoir échangé avec le vrai propriétaire du véhicule qui a pu le joindre grâce à un numéro de téléphone noté sur un bout de papier présent dans sa voiture, Rajesh a repris la route avec ses enfants afin de récupérer sa Tesla Model 3, sans drame. « Nous avons tous les deux rigolé et j’ai également appelé la police », a déclaré Rajesh Randev à Global News. « La police m’a dit qu’ils ont mon témoignage, mais ils ne peuvent pas créer un dossier car il ne s’est rien passé de grave, mais que si quelque chose de similaire arrivait, ils lanceront une investigation », a-t-il ajouté.

En revanche, cet incident pointe une faille de taille dans la sécurisation du véhicule : « J’ai été surpris de voir que j’ai pu conduire la voiture de quelqu’un d’autre, par erreur, pendant une heure et demie, alors qu’il avait sa voiture entre les mains. Ma famille est choquée.» Après cet incident, l’homme a tenté de joindre Tesla avec des preuves de ce qui pourrait être une faille critique de sécurité dans l’application. Sans réponse apparente du géant américain. « La boîte mail de Tesla en Amérique du Nord dit qu’elle est pleine », explique-t-il. Impossible de dire s’il s’agit d’un bug de l’application, ou d’un manque de vigilance de la part des deux propriétaires de Tesla Model 3.

Tout est bien qui finit bien pour les deux propriétaires de Tesla Model 3 // Source : Capture d'écran Global News
Tout est bien qui finit bien pour les deux propriétaires de Tesla Model 3 // Source : Capture d’écran Global News

Tout est bien qui finit bien… Mais cet incident rarissime soulève des questions. Avec cette possible faille au niveau de l’application du constructeur automobile, aucune alarme ou code de sécurité ne se serait activée. Les voitures de la marque d’Elon Musk pourraient être visées par les hackers avec l’annonce d’une telle faille de sécurité qui, si elle est avérée, doit être corrigée de toute urgence par Tesla.

Vous appréciez les articles de Numerama sur l’automobile électrique ? Abonnez-vous à la newsletter Watt Else, gratuite, envoyée tous les jeudis, et garantie 100 % sans langue de bois !

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.