Free Mobile va lancer un nouveau forfait mobile, mais pour les réfugiés ukrainiens. L’abonnement concernera quelques dizaines de milliers de personnes en France.

Il va bientôt y avoir un nouveau forfait chez Free Mobile, mais tout le monde ne sera pas éligible. L’offre du quatrième opérateur doit s’étoffer à très court terme en réponse à la crise des réfugiés ukrainiens. L’entreprise souhaite présenter bientôt une offre téléphonique à destination de ce public qui fuit la guerre. Aucun calendrier de lancement n’est pour l’instant annoncé.

Le plan de Free Mobile a été dévoilé le 25 mars 2022 par Thomas Reynaud, le directeur général de Free, lors d’un entretien sur Radio Classique. « Nous sommes en train de préparer un forfait à destination des réfugiés ukrainiens qui arriveront nécessairement en France », a-t-il dit, alors qu’il passait en revue les actions de l’opérateur en faveur de l’Ukraine.

Aujourd’hui, l’opérateur organise son offre téléphonique autour de deux forfaits : le principal à 19,99 euros par mois tandis que le second ne coûte que 2 euros. Il s’agit des deux formules historiques du groupe, à côté desquels on trouve une formule intermédiaire à 8,99 euros par mois. Plus l’abonnement mensuel est coûteux, meilleurs sont les avantages.

On ne sait rien aujourd’hui ni du contenu de l’offre ni de son prix. Compte tenu des enjeux humanitaires, on devine que Free Mobile va prendre garde à ne pas verrouiller sa formule ni à la facturer trop cher. Les communications vers l’Europe de l’Est, et notamment l’Ukraine, devraient ne coûter presque rien, ou même gratuites, en les intégrant dans le prix.

Les communications avec l’Ukraine offertes par Free Mobile

Aujourd’hui, les offres de Free Mobile proposent les SMS et MMS en illimité et au moins deux heures d’appel dans le mois (ou illimités si l’abonné a pris un forfait plus cher). On trouve aussi de l’accès à Internet (le forfait à 2 euros est très insuffisant en la matière), ainsi que la possibilité de joindre l’Europe et la France d’outre-mer.

free mobile carte sim
Thomas Reynaud a aussi mis en avant la distribution de cartes SIM gratuites à la frontière polonaise. // Source : Guillaume Coqueblin

L’opérateur avait déjà annoncé en février la suspension de la facturation des appels et des SMS et MMS vers et depuis l’Ukraine pour les personnes situées en France. Le groupe, qui au départ s’était contenté de baisser le coût des communications, a fini par s’aligner sur Orange, SFR et Bouygues Telecom, qui ont eux aussi cessé de faire payer les liaisons téléphoniques.

Aujourd’hui, seul un petit contingent de personnes devrait être éligible, puisqu’il y a aujourd’hui très peu de réfugiés en provenance d’Ukraine qui se trouvent en France. Le 22 mars dernier, un point d’étape du Premier ministre Jean Castex chiffrait à 26 000 le nombre d’individus arrivés en métropole après avoir fui la guerre. Ce nombre est passé à 30 000 le week-end du 26-27 mars.

Source : Numerama

C'est sûr : vous payez votre forfait 4G trop cher

Comparateur forfait mobile sans engagement

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.