Les messages éphémères sur WhatsApp peuvent devenir encore plus éphémères. L’application mobile accueille de nouvelles options pour supprimer plus vite des messages qui ont un intérêt limité dans le temps.

Les messages éphémères sur WhatsApp disposent maintenant de nouvelles options, si vous voulez automatiser beaucoup plus rapidement la suppression de vos contenus ou si, au contraire, vous souhaitez les faire survive davantage. Ces modifications arrivent avec une mise à jour de l’application, en cours de déploiement. Elle a été annoncée le 6 décembre sur le blog officiel de WhatsApp.

Concrètement, les particuliers peuvent désormais choisir un effacement des messages au bout de 24 heures (option la plus radicale) ou au bout de 90 jours (choix le plus prudent). Cela s’ajoute à l’option intermédiaire de 7 jours, qui est arrivée au moment du déploiement de cette fonctionnalité, en novembre 2020. À terme, d’autres jalons pourraient être ajoutés ; par exemple une heure ou même 10 minutes.

Les messages éphémères sur WhatsApp doivent être utilisés avec parcimonie

On savait depuis plusieurs mois que la plateforme préparait l’arrivée de plusieurs options supplémentaires pour ces messages éphémères, mais leurs contours étaient encore flous. Dans l’annonce du 6 décembre, WhatsApp indique d’ailleurs qu’il ajoute aussi un mode par défaut de communication avec des messages éphémères. Mais la plateforme prévient que cela videra au fur et à mesure tous les échanges.

« Les messages envoyés dans toutes les nouvelles discussions individuelles, qu’elles soient démarrées par vous ou quelqu’un d’autre, disparaîtront au bout de la durée choisie. […] Si vous choisissez d’activer les messages éphémères par défaut, nous affichons un message dans vos discussions afin d’en informer les personnes avec qui vous parlez », commente la messagerie, afin que les correspondants sachent à quoi s’en tenir.

WhatsApp

Un aperçu de la nouvelle interface pour les messages éphémères. // Source : WhatsApp

Il est important d’avoir en tête que les messages éphémères ne doivent surtout pas être pris pour un totem d’immunité face à tout ce qui peut se passer lorsque l’on envoie des informations à un tiers, même si on le juge de confiance. Des captures peuvent être faites, un écran peut être photographié, des données peuvent être copiées/collées et diffusées en dehors de la conversation.

C’est à vous de déterminer quel est le seuil qui vous paraît convenable, en ayant en tête ce qu’il pourrait se passer si le contenu d’un message éphémère était rendu public, ne serait-ce que par inadvertance et pas forcément avec une volonté de nuire. Le risque varie selon si on programme la suppression d’une banale liste de course dans un échange, le code Wi-Fi de sa box, une adresse postale ou bien un sexto tout à fait osé.