L’hiver 2021 arrive sur toute la France et les températures ont déjà chuté de manière nette. Vous avez peut-être remarqué que l’autonomie de votre smartphone aussi. Vous ne faites pas erreur, le froid à bien des conséquences sur votre téléphone.

Nos smartphones sont de petites choses fragiles. Pas uniquement physiquement avec leur écran et leurs dos en verre, mais aussi chimiquement dans la composition de leurs batteries. Les accumulateurs lithium-ion sont en effet des composants assez sensibles aux fortes chaleurs et les batteries de nos smartphones peuvent s’abîmer en cas de coup de chaud.

Mais qu’en est-il du froid exactement ? Nos téléphones portables vivent-ils l’hiver mieux que nous ? Ou faut-il leur mettre une petite écharpe à eux aussi ?

Mon smartphone craint-il le froid ?

« À haute température, il existe des réactions irréversibles qui font fortement diminuer la capacité des cellules, commente Mathieu Morcrette, ingénieur de recherche en chimie des solides au CNRS et directeur du Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides de l’université de Picardie Jules Verne, auprès de Numerama. En revanche, les basses températures de nos hivers sont excellentes pour éviter les réactions parasites. »

Là où les fortes chaleurs peuvent abîmer sérieusement les batteries de nos smartphones, les grandes vagues de froid, elles, ne les détériorent pas irrémédiablement. En revanche, quiconque a déjà utilisé son smartphone au cœur d’un hiver mordant sait que les performances d’une batterie peuvent être assez aléatoires. L’autonomie peut notamment être assez radicalement réduite.

« L’autonomie de nos smartphones se réduit avec la température »

« La température facilite la diffusion des ions. Au contraire, les basses températures les ralentissent. Ainsi la capacité disponible se réduit avec la température […] donc l’autonomie de nos smartphones dans le froid aussi » détaille Mathieu Morcrette. Si vous devez recharger votre téléphone deux fois par jour en plein hiver, c’est donc en partie à cause du froid. Mais pas de panique, « cette réduction est complètement réversible », nous confirme l’ingénieur du CNRS.

Mon indicateur de batterie me ment !

Certaines utilisatrices ou certains utilisateurs en ont peut-être même fait l’expérience, la jauge de batterie d’un smartphone en plein hiver peut être trompeuse. Le système d’exploitation peut afficher une charge confortable à 40 % quelques secondes à peine avant que le téléphone ne s’éteigne, comme s’il était en panne sèche. Cela ne veut pas dire que votre batterie s’est réellement déchargée en un clin d’œil, mais ce sont les mêmes phénomènes physiques qui sont à l’œuvre.

Pourquoi la batterie de mon smartphone tient-elle moins longtemps en hiver ?

Il vaut mieux éviter d'opter pour la recharge rapisde si votre mobile est congelé

Source : Photo Numerama

Pour fonctionner, une batterie a besoin de faire passer les ions de l’anode à la cathode. Un peu comme sur une pile, où l’énergie passe du moins vers le plus. Le froid ralentit parfois tellement cette réaction chimique que le téléphone ne peut plus tirer suffisamment de courant pour continuer à fonctionner. Donc il s’éteint, pensant que la batterie est vide. Si vous rallumez un téléphone une fois de retour à l’intérieur, votre batterie sera de nouveau à 40 %.

Attention à la recharge

Si votre batterie est bel et bien à plat à cause du froid, faites par contre attention au chargeur que vous utilisez pour lui remettre un coup de boost. « Les batteries Li-ion ne supportent pas bien la recharge rapide quand il fait froid, pointe Mathieu Morcrette. Le lithium a du mal à diffuser et il peut se créer des phénomènes de perte de lithium irréversible. » En somme, si votre batterie est gelée, les ions auront du mal à repartir de la cathode vers l’anode, comme lors d’une phase de recharge normale, et peuvent en quelque sorte se « perdre » puis abîmer votre batterie de manière définitive.

« Je conseille de ne pas charger avec les chargeurs rapides sur un smartphone très froid », détaille Mathieu Morcrette. Pour remettre du jus dans son téléphone, il vaut mieux attendre qu’il se réchauffe un peu. Mais pas de panique encore une fois, « ce phénomène ne durera qu’un temps, car très vite la batterie va s’autoéchauffer » pour atteindre une température de fonctionnement idéale, poursuit l’ingénieur interrogé par Numerama.

Pour répondre simplement à la question, donc : non l’hiver ne va pas tuer votre smartphone. Les effets du froid sur les batteries sont gênants, mais n’abîment pas la composition chimique de nos batteries. Si l’on fait un peu attention à notre manière d’utiliser nos téléphones en période de grand froid, il n’y a donc pas de raison de s’en faire.