L'application mobile Snapchat a été touchée par une panne le 13 octobre 2021. Les messages textes et les photos ne s'envoyaient pas, tandis que les demandes d'ajout de contact n'aboutissaient pas. En fin d'après-midi, le souci semble terminé.

Après Facebook puis OVH récemment, c’était au tour de l’application Snapchat de connaître une panne ce mercredi 13 octobre 2021 dans l’après-midi. À 13h47, plus de 7 600 pannes du service ont été signalées à Downdector. Sur Twitter, de nombreux usagers de l’application ont alors fait part de leurs difficultés à se connecter via le hashtag #snapchatdown.

Pannes de l’application Snapchat signalées. // Source : Capture d’écran Downdetector du 13 octobre 2021.

Le service a réagi officiellement peu avant 14 heures, en publiant un tweet : « Nous sommes conscients que certains Snapchatters ont des problèmes avec l’application en ce moment — accrochez vous, nous examinons cela ! », sans donner plus de détails sur l’origine du souci.

Bien que l’incident soit survenu le même jour de la panne rencontrée par OVH, il ne semble pas y avoir de lien entre les deux événements. Effectivement, Snapchat est hébergé chez AWS et Google Cloud, et non chez OVH.

Impossible d’envoyer des messages et photos en privé

De son côté, la rédaction de Numerama a tenté d’utiliser le service peu après 14 heures : il présentait effectivement des lenteurs. Les stories publiques étaient toujours accessibles, mais l’envoi de photos et de messages privés n’était plus possible.

La panne bloquait également l’envoi de messages privés avec les serveurs moulinant dans le vide. // Source : Capture d’écran

Aux alentours de 15h30, la rédaction de Numerama a pu constater que la situation évoluait : certains messages que nous avons envoyés sont parvenus à leur destinataire, mais avec un délai d’attente. Un quart d’heure plus tard, vers 15h45, nous avons constaté que nos différents messages (photos, texte) et demandes d’ajout de contact fonctionnaient de nouveau. La panne semble donc terminée.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo