Le constructeur OnePlus va opérer un rapprochement stratégique en direction de sa marque sœur Oppo. Les deux entreprises appartiennent en fait au même groupe et se concurrencent un peu depuis quelques années.

OnePlus va rejoindre la maison mère. Le constructeur chinois, qui s’est fait un nom depuis quelques années en commercialisant des téléphones haut de gamme à prix cassé, va fusionner avec Oppo, sa société sœur. Ou plutôt, OnePlus va « intégrer davantage [son]  organisation avec celle d’OPPO » explique le PDG Pete Lau, dans un message daté du 16 juin 2021.

Arrivé en France en 2014 avec le OnePlus One, le fabricant avait fait rêver les technophiles avec une fiche technique haut de gamme dans un téléphone vendu à moins de 300 euros. À l’époque, le marché de la téléphonie mobile en France évoluait au rythme des Apple, Samsung, HTC ou Motorola et les constructeurs comme Xiaomi ou Oppo n’étaient même pas encore arrivés officiellement dans de nombreux pays. La disponibilité d’un smartphone puissant à prix cassé était alors assez inédite au-delà des frontières chinoises.

Et pendant des années, OnePlus a continué sur cette lancée, gagnant même en France le surnom suranné de « trublion du mobile ». Mais depuis la mi-2018, Oppo est venu jouer les trouble-fête en dépassant les frontières chinoises, derrière lesquelles il était resté pendant longtemps, et en se lançant plus agressivement à l’international. La frontière entre les deux marques commençait alors à s’effriter.

BBK Electronics, kézako ?

Car en réalité, les deux entreprises appartiennent au même groupe : BBK Electronics. Si ce nom ne vous dit rien, c’est normal. La multinationale chinoise est plutôt discrète, mais ses filières le sont moins. OnePlus, Oppo, Vivo, Realme, tous ces constructeurs qui se sont lancés à l’international il y a quelques années appartiennent en fait au même groupe.

Tous ne sortent pas les mêmes téléphones, BBK préférant miser sur la stratégie du « diviser pour mieux régner », mais ces filiales partagent une partie de leur R&D et de leur chaîne de production afin de réduire les coûts. À tel point que certains smartphones Oppo ressemblent diablement aux smartphones OnePlus.

En parallèle du développement de Oppo à l’international, BBK a commencé à réduire la voilure de la marque OnePlus. En avril 2020, en plein pendant le confinement mondial, OnePlus a licencié une grande partie de ses équipes européennes, resserrant sa présence autour d’un siège social unique à Helsinki. Oppo pendant ce temps-là continuait de marteler le marché européen et français en sponsorisant de grands évènements comme Roland-Garros.

La présence des deux marques sur le continent européen commençait à être complexe tant Oppo semblait avoir les faveurs de la maison mère, au détriment de OnePlus qui n’a pas réussi à s’imposer en tant qu’acteur majeur de la téléphonie mobile. Le rapprochement entre les deux entités n’est donc pas exactement une surprise.

Qu’est-ce que ça signifie pour OnePlus ?

Selon Pete Lau, ce rapprochement ne va pas changer grand-chose. « Nous continuerons à fonctionner de manière indépendante, en nous attachant à vous fournir les meilleurs produits et la meilleure expérience possibles, comme nous l’avons toujours fait », jure le PDG, qui a pris depuis l’année dernière un peu de recul par rapport à OnePlus pour gagner en responsabilité chez Oppo.

« Je suis convaincu que ce changement sera positif pour notre communauté », ajoute le responsable qui explique que le partage des ressources et la fusion d’une partie des équipes avec Oppo permettront d’avoir « plus de ressources pour créer des produits encore meilleurs ». Oxygène OS, l’implémentation maison d’Android restera le système d’exploitation par défaut de l’entreprise, rassure même le PDG. Il faut dire que Color OS, l’OS maison d’Oppo n’est pas exactement aussi soigné et réussi que le système de OnePlus.

Malgré le ton rassurant du message, difficile d’être très optimiste pour OnePlus qui a déjà souffert de la restructuration de ses équipes l’année dernière. Avec des produits de plus en plus similaires à ceux d’Oppo et une concurrence de plus en plus agressive de la part d’autres constructeurs comme Xiaomi ou Huawei, OnePlus est dans une position délicate. Ce détail n’a pas échappé à la communauté de fans qui exprime un poil de scepticisme par rapport à cette annonce, comme l’illustre bien un montage créé par l’un de ses membres.

Cette image a-t-elle vraiment besoin d’explications ? // Source : Tobikage — OnePlus

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo