Telegram va développer ses services en matière d'appels et de vidéo avec l'arrivée de la visio de groupe, en mai. La plateforme précise que les liaisons seront sécurisées par le chiffrement.

Si Telegram est avant tout identifié par le public comme un service de messagerie instantanée semblable à WhatsApp ou Signal, dans lequel on s’échange du texte et des fichiers, l’application offre aussi la possibilité de passer des appels téléphoniques ou de la visiophonie avec un contact. Et c’est justement sur ce créneau que l’application mobile va évoluer dès le mois de mai 2021.

De la visio de groupe sur Telegram

Dans un message publié le 28 avril, Pavel Durov a en effet levé le voile sur ce qui attend les membres de sa plateforme sur le terrain de la visio. Concrètement, le fondateur et patron du service annonce l’alignement dans les toutes prochaines semaines de Telegram sur Zoom ou Google Meet avec le support des discussions de groupe en vidéo, et non plus seulement entre deux individus.

« Nous ajouterons une dimension vidéo à nos chats vocaux en mai, faisant de Telegram un outil puissant pour les appels vidéo de groupe. Partage d’écran, chiffrement, suppression du bruit environnant, prise en charge des ordinateurs de bureau et des tablettes : tout ce que vous pouvez attendre d’un outil de vidéoconférence moderne », commente Pavel Durov.

Il convient de noter l’accentuation que met Pavel Durov sur le chiffrement dans son message, puisqu’il est évoqué à deux reprises. Cette relative insistance ne veut pas dire que le chiffrement est une particularité spécifique à Telegram. Ce type de protection existe ailleurs : Zoom, par exemple, donne accès au chiffrement de bout en bout pour bénéficier d’un très haut degré de sécurité.

Mais il est vrai que Telegram a un rapport particulier au chiffrement. Le mode de bout en bout (le plus sûr) n’est pas proposé par défaut pour les conversations écrites : il doit être activé à travers les tchats secrets. C’est pour cela que l’on entend dire que Telegram est un peu moins sécurisé que Signal. Mais Telegram justifie ce choix technique par des services et un design qu’on ne retrouve pas dans Signal.

Telegram continue de développer ses services en matière d’appels et de vidéos. // Source : Numerama

On trouve du chiffrement de bout en bout dans Signal pour les appels téléphoniques sur Telegram, ainsi que pour les appels en visiophonie. Pavel Durov ne le précise pas, mais le mode de chiffrement de bout en bout devrait vraisemblablement être aussi disponible sur les appels en vidéo de groupe. Il ne devrait pas uniquement s’agit de chiffrement en transit, c’est-à-dire pendant le voyage du signal vidéo sur le réseau.

La bascule de Telegram dans la vidéo provient notamment de la situation sanitaire née en 2020, avec des périodes de confinement empêchant les gens de se voir normalement. Fin avril 2020, Telegram déclarait que « le confinement mondial en cours a mis en évidence la nécessité de disposer d’un outil de communication vidéo fiable ». La fonction annoncée fin avril prolonge cette logique.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo