Les comptes gratuits sur Google Meet auront encore droit aux « appels illimités » jusqu'en juin 2021. L'offre devait expirer le 31 mars.

C’est pas un simple message envoyé sur Twitter que Google a annoncé la nouvelle, le 30 mars : les appels illimités en visiophonie sur Meet vont être prolongés de quelques mois supplémentaires. En conséquence, les personnes détenant un compte gratuit vont pouvoir continuer d’appeler leurs contacts sans restriction de temps, et cela jusqu’au mois de juin. Il n’est pas précisé s’il s’agit du 1er ou du 30 juin.

Initialement, Google avait prévu de mettre un terme à ces appels illimités le 31 mars — c’est-à-dire aujourd’hui. C’est la deuxième fois que l’entreprise américaine repousse son échéance. Au tout début, le droit d’utiliser la visiophonie sans limite de temps (en réalité, une limite existe par tranche de 24 heures, mais c’est bien suffisant pour couvrir quasi tous les cas de figure) devait prendre fin en septembre 2020.

Mais à cette date, la société a choisi de reporter la date limite à mars 2021. À l’époque, la pandémie de coronavirus connaissait un rebond après une baisse pendant l’été 2020 et Google jugeait que réinstaurer des limites dans la durée des appels n’était pas une riche idée alors que les fêtes de fin d’année pointaient à l’horizon et que les contraintes sanitaires risquaient d’empêcher de se réunir.

Google Meet
Quelques écrans promotionnels de Google Meet. // Source : Google

La fin de l’illimité, la fin du coronavirus ?

Google n’a cette fois pas donné de raison précise pour ce décalage de mars à juin. Mais il n’est pas besoin d’être grand clerc pour deviner que cela a sans doute quelque chose à voir avec le Covid-19. D’abord parce que cette maladie a été une raison suffisante pour décider un premier report, ensuite parce que les voyants de la pandémie clignotent encore d’un rouge vif dans divers pays du monde, y compris en France.

Avec cette annonce, Google y trouve aussi son compte, d’une certaine façon. L’extension refait parler du service et en assure la promotion auprès de celles et ceux qui ne sont pas au courant des avantages actuels. Mais c’est aussi une mesure que Google prend dans un environnement concurrentiel, où ses rivaux ont multiplié les annonces pour séduire. Ce n’est peut-être pas le moment pour revenir en arrière.

D’une certaine façon, le moment où Google annoncera remettre en place les restrictions d’appel à une heure pour les comptes gratuits serait presque à souhaiter. Cela sera alors peut-être le signe que l’épidémie sera en voie d’extinction et qu’il ne sera plus nécessaire de voir ses proches en visiophonie, puisqu’il sera de nouveau possible d’aller leur rendre visite, à plusieurs, sans masque et sans distanciation physique.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo