En 2020, le segment des télévisions OLED accueille le format 48 pouces. Une aubaine pour qui aurait envie d'une belle image mais manquerait de place.

Sur le segment des téléviseurs OLED, qui ont nos faveurs pour qui aurait envie d’en prendre plein les yeux en y mettant le prix, cela fait plusieurs années que l’on stagne. La technologie est très vite arrivée à maturité, à tel point qu’il n’y a plus trop de différences probantes d’une génération sur l’autre — hormis quelques formats dispensables (Dolby Vision IQ) et des modes inédits (Filmaker, qui consiste à désactiver tous les artifices améliorant l’image). Cependant, en 2020, les téléviseurs OLED accueillent une grande innovation : des dalles de plus petite taille.

Jusqu’à maintenant, on ne pouvait pas acheter un téléviseur OLED d’une taille inférieure à 55 pouces, quelle que soit la marque choisie. On rappelle d’ailleurs qu’il n’existe qu’un seul fournisseur de dalles — LG. Pendant longtemps, la multinationale coréenne a privilégié les grands formats, qui répondaient à une logique de consommation : la définition UHD permet de se rapprocher de l’écran, ce qui peut inciter les gens à prendre plus grand malgré une distance depuis le canapé similaire. La demande a visiblement suivi, si l’on en croit ce que nous confiait Samsung lors de la présentation de sa gamme QLED de 2020. Ces deux dernières années, la firme a observé une hausse de 328 % pour les très grands écrans. Mais cela ne veut pas dire que tout le monde a envie, sinon la possibilité, d’avoir un grand téléviseur chez lui…

Téléviseur OLED A9 // Source : Sony

Le format 48 pouces fera rentrer la qualité OLED dans plus de foyers

En 2020, deux fabricants commercialisent un téléviseur OLED équipé d’une diagonale de 48 pouces (121 centimètres) : LG avec son CX, et Sony avec son A9. Après avoir testé le téléviseur de la marque japonaise pendant plusieurs jours, on peut affirmer que nous sommes conquis par ce format plus compact. On ne l’imagine pas nécessairement pour un salon — sauf si vous vivez dans un petit appartement (coucou Paris) — mais plutôt pour une pièce d’appoint (une chambre, un bureau, une salle gaming…). Et ce n’est pas parce que l’A9 est petit qu’il lésine sur la qualité d’image.

C’est même tout le contraire, puisque l’on retrouve la patte Sony, impeccable dans son traitement qui travaille sur des objets, et surtout garante d’une colorimétrie idéalement calibrée (même en sortie de carton). Le tout dans un design raffiné et sobre, quand bien même il n’autorise pas de poser une barre de son devant (le pied est comme collé au bord inférieur du téléviseur).

Comparaison des dimensions entre un A9 (48 pouces) et un AG9 (55 pouces) :

A9 AG9
Largeur 106,9 cm 122,6 cm
Hauteur 62,9 cm 71,4 cm
Profondeur 25,5 cm 25,5 cm

On peut facilement lister les arguments du A9 :

  • Les bénéfices intrinsèques d’un téléviseur OLED (noirs d’encre, contrastes infinis, angles de vision très larges, rendu HDR sublime) ;
  • Le processeur X1 Ultimate, qui renforce les qualités OLED et assure une image juste quand on ne s’éparpille pas dans les trop nombreux modes (privilégiez le mode cinéma)
  • Le système d’exploitation Android TV, qui dispose d’une multitude d’applications pour trouver des films et des séries très rapidement ;
  • La technologie Acoustic Surface, qui assure un rendu sonore de meilleure qualité en faisant vibrer la dalle.

À propos d’Acoustic Surface, on peut souligner la limite de la taille 48 pouces : les différents effets sonores, qui suivent ce qui se passe à l’écran, ont moins d’espace pour s’exprimer. À l’oreille, cela donne un rendu plus directif, moins étendu. Autre défaut de l’A9, il fait l’impasse sur le port HDMI 2.1, alors qu’il sort la même année que la PlayStation 5. Par conséquent, vous ne pourrez pas jouer en 4K avec un framerate à 120 fps sur l’A9. Pour l’heure, ce n’est pas préjudiciable.

Si on adore la proposition A9, force est de reconnaître que le prix est très élevé : comptez 1 790 euros, soit aujourd’hui le même prix qu’un A8 décliné en 55 pouces. En faisait un petit tour sur le site spécialiste Son-Vidéo, on peut même constater que le CX est plus cher en 48 pouces (1 789 euros) qu’en 55 pouces (1 680 euros). C’est le problème de la miniaturisation et, à l’arrivée, opter pour une plus petite taille ne garantira pas de payer moins cher. Le format 48 pouces permet de rendre l’OLED plus accessible en termes d’installation, à défaut du point de vue financier.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo