Google a annoncé la disponibilité d'Android 11 en version stable. La nouvelle mouture du système d'exploitation commence à arriver sur certains modèles de smartphone.

L’annonce est tombée le 8 septembre : Google a fini le développement principal de la version 11 d’Android et il peut désormais commencer à le proposer au téléchargement, dans une version stable, adaptée pour le grand public. Comme à leur habitude, nos confrères de Frandroid ont publié un récapitulatif exhaustif de tout ce qui change ou arrive avec Android 11.

En résumé, les principales évolutions apportées par Android 11 résident dans les bulles de discussion, pour continuer à discuter par exemple sur Messenger tout en faisant autre chose, dans une amélioration des outils d’accessibilité, de façon à mieux contrôler son smartphone à la voix, ou encore dans la possibilité d’enregistrer ou de diffuser l’écran de son smartphone, avec une option native.

Sur les réglages liés à la confidentialité et à la vie privée, Android 11 inclut une permission unique, qui permet de donner accès à une fonctionnalité du téléphone (par exemple la géolocalisation) juste une seule fois, mais aussi une remise à zéro des permissions au bout d’un certain temps, lorsque l’application n’a plus été utilisée depuis un moment — et qu’il sera possible de redonner à tout moment.

Android 11 livre aussi des outils prédictifs pour vous suggérer des applications à mettre en avant, selon du moment de la journée — car une application peut être très utile le matin, mais moins le soir. Ces outils prédictifs concernent également les dossiers d’applications, pour les regrouper intelligemment, ou les messages que l’on adresse à un interlocuteur, par SMS, sur le même mode que ce qui existe dans Gmail.

Quels smartphones ont droit à Android 11 ?

Reste maintenant une question : quels seront les modèles de smartphones qui auront accès à Android 11 ? Dans son billet d’annonce, Google n’a donné aucune liste exhaustive des appareils qui auront droit à cette nouvelle version du système d’exploitation, car cela dépend avant tout de la politique de chaque constructeur — et ils sont nombreux à passer par cet OS.

Quelques indications ont toutefois été données par l’entreprise sur les fabricants qui ont d’ores et déjà accès à Android 11.

C’est le cas de Google bien sûr, via sa gamme Pixel. La firme de Mountain View évoque les modèles à partir du Pixel 2, ce qui inclut une cascade de modèles : les Pixel 2 et Pixel 2 XL, les Pixel 3 et Pixel 3 XL, les Pixel 3a et Pixel 3a XL, les Pixel 4 et Pixel 4 XL et enfin le Pixel 4a, le plus récent de la gamme. Et bien sûr, le futur Pixel 5, qui est attendu pour le mois d’octobre 2020.

Le Pixel 4a est l’un des premiers smartphones à avoir accès à Android 11. // Source : Louise Audry pour Numerama

Google a aussi évoqué les marques tierces OnePlus, Xiaomi, Oppo et Realme. Leur point commun ? Il s’agit toutes de firmes chinoises. Les modèles qui devraient profiter d’Android 11 sont les OnePlus 8 et 8 Pro, les Xiaomi Mi 10, Mi 10 Pro, Poco F2 Pro, les Oppo Find X2 et Find X2 Pro, ainsi que les Reno 3 et Reno 3 Pro. Enfin, chez Realme, il est question d’ouvrir le bal avec le X50 Pro 5G.

À cette liste, on peut aussi ajouter Samsung. Le géant sud-coréen de l’électronique grand public a fait savoir début août qu’il s’engage à fournir des mises à jour Android pendant trois ans. Et la liste des terminaux concernés est longue : les Galaxy S10, S20, Note 10, Note 20, Fold, Z Fold 2, Z Z Flip, Tab S7, Tab S6, A71, 51 et A90, ainsi que toutes leurs déclinaisons (Ultra, Plus, 5G, Lite, etc.). Le détail est disponible ici.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo