Le navigateur web Firefox pour Android va renaître grâce une future version, attendue pour cet été.

Vous l’avez peut être appris au détour d’une actualité sur le web ou bien lisant le dernier patch note de Mozilla. Firefox va changer radicalement sur Android : une future version est dans les tuyaux et son arrivée est une affaire de quelques semaines. Prévue depuis plus d’un an maintenant, cette mise à jour apparaît comme aussi importante que la mise à jour Quantum survenue sur PC en 2017.

Qu’est-ce qui change ?

« Un navigateur web plus rapide, plus sûr et plus convivial, doté de performances sans précédent ». Voilà, en peu de mots, ce que promet Mozilla avec le nouveau Firefox.

Dans le détail, la fondation fait état d’une personnalisation avancée (par exemple, placer la barre d’outils en haut ou en bas de l’interface), l’inclusion d’un mode clair et sombre, ou bien la protection renforcée contre le pistage activée par défaut, déjà en place sur Firefox pour ordinateur. D’ailleurs, Firefox pour Android va en quelque sorte recevoir l’équivalent de la mise à jour Quantum qui avait été déployée sur PC, en 2017.

Voilà pour la façade. Mais sous le capot aussi, les choses changent, et substantiellement. Sur un plan architectural, Mozilla pour Android fait désormais appel à GeckoView, un moteur de rendu conçu par la fondation. Ce composant est important pour un navigateur, car c’est lui qui sert à afficher les pages web. En clair, cela doit aboutir à des sites qui se chargent plus vite et plus efficacement.

Pourquoi un tel bouleversement ?

La principale raison est de doter Firefox pour Android d’un nouveau moteur de rendu, et surtout d’un moteur de rendu qui ne dépende pas d’une autre entreprise. C’est ce que détaillait la fondation Mozilla en 2019 : « Aujourd’hui, tous les autres grands navigateurs Android sont basés sur le moteur de rendu de Google, Blink, et sont donc dépendants de ses décisions ».

Comme Android est un système d’exploitation mobile plus ouvert qu’iOS, qui ne laisse pas le choix pour le moteur de rendu, Mozilla en profite pour déployer sa propre technologie, GeckoView. Ce moteur de rendu « assure notre indépendance et apporte plus de contrôle aux personnes utilisant Firefox ». Pour être exact, c’est une indépendance technique. En matière financière, la dépendance à Google est presque totale.

Cela vous concerne-t-il ?

Si vous avez un smartphone Android et que vous accédez au web avec le navigateur Firefox, oui.

Mais d’autres conditions entrent en jeu : d’abord, l’accès à cette future mise à jour requiert une version pas trop ancienne d’Android (au moins la branche 5.x, intitulée Lollipop, qui est sortie fin 2014). En mai 2019, près de 90 % des smartphones avaient une version égale ou supérieure. Ensuite, la version de Firefox installée sur le téléphone doit être plutôt récente, avec au moins Firefox 59, qui est sortie en mars 2018.

Si vous ne remplissez pas ces conditions, tout n’est pas perdu pour autant : il est possible de rattraper le coup en mettant à jour Android, si le constructeur de votre smartphone a prévu une mise à niveau, ou de télécharger au préalable une version précédente de Firefox — la dernière version avant la nouvelle mouture est numérotée 68.11.0. Sinon, cela veut dire que votre smartphone est un peu trop vétuste.

Firefox Mozilla
Mozilla a profondément remanié Firefox sur PC en 2017. En 2020, la fondation s’occupe d’Android.

Est-ce obligatoire ?

Vous avez bien sûr la possibilité de ne pas télécharger cette nouvelle version de Firefox. Il suffit de couper les mises à jour automatiques et d’éviter de les lancer manuellement via Google Play. Mais il faut bien peser les désagréments que cela risque d’occasionner : vous n’aurez plus accès aux derniers correctifs de sécurité, pas plus qu’aux fonctionnalités à venir et, au bout d’un moment, à l’assistance de Mozilla.

Dans la mesure où le navigateur web est un élément sensible, puisque c’est à travers lui que vous accédez à vos sites préférés, mais aussi sur vos espaces bancaire, administratif ou bien privé, il est important d’utiliser un logiciel maintenu à jour — même si sur mobile, il est vrai que les accès se font plutôt via des applications dédiées — et ainsi éviter des failles qui apparaîtraient plus tard et qui seraient exploitées.

Et c’est pour quand ?

La date exacte du nouveau Firefox sur Android n’est pas arrêtée. C’est toutefois une question de semaines, indiquent les notes de mise à jour de Firefox 68.11.0. En clair, la bascule se fera au  cours de l’été 2020. Concernant les personnes utilisant la version expérimentale de Firefox (Nightly), la mise à jour a déjà commencé en début d’année. Quant à Firefox en bêta, elle arrivera bientôt.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo