Firefox va profondément changer sur Android dans les mois à venir. Une première version bêta du nouveau navigateur web est disponible.

Après avoir profondément remanié Firefox sur ordinateur en 2017 avec l’arrivée de la mise à jour Quantum, Mozilla compte maintenant « réinventer » son navigateur web sur mobile. Comment ? En misant sur son propre moteur de rendu, appelé GeckoView, au lieu de passer par Blink, la solution de Google, qui s’est imposée sur tous les autres grands navigateurs web sur Android.

Firefox Android Preview interface
L’interface du nouveau Firefox. // Source : Mozilla

« L’intégration de GeckoView nous apporte la flexibilité nous permettant d’offrir plus de confidentialité et de sécurité, et de développer des navigateurs plus rapides, plus sûrs et plus conviviaux dotés de performances sans précédent », explique la fondation dans une publication dédiée. Surtout, c’est l’occasion de gagner en indépendance face au géant du net, qui a la main sur le développement de Blink.

Les changements à prévoir

Mais ce n’est pas tout : au menu, il est annoncé un affichage des pages nettement plus rapide qu’avant (la nouvelle mouture de Firefox est deux fois plus rapide que les versions précédentes pour Android, assure Mozilla). L’interface a subi un lifting ergonomique et la navigation a été réorganisée. Enfin, les outils de lutte contre le pistage de l’internaute par les traqueurs publicités sont activés par défaut.

À terme, on peut s’attendre à ce que nouveau Firefox réunisse dans un seul et même projet le navigateur web classique (Mozilla Firefox) et sa déclinaison dédiée à la protection de la vie privée (Firefox Focus), si le premier intègre les mécanismes du second. Mozilla précise que les travaux sur Firefox Focus sont suspendus, afin de donner la priorité au déploiement de GeckoView dans Firefox sur Android.

Il faudra néanmoins prendre son mal en patience, car ce nouveau Firefox ne devrait sans doute pas être disponible avant la fin de l’année, voire 2020. La fondation fait état d’un planning de travail jusqu’à décembre, ce qui n’augure pas une sortie rapide. Cela étant, il est toujours possible de se rabattre sur la version bêta, disponible depuis le 27 juin, même si elle n’est pas prévue pour un usage courant.

Partager sur les réseaux sociaux