DJI a levé le voile sur le Mavic Air 2, qui vient se placer entre le Mini et le Pro dans la gamme de ses drones.

Même si la période n’est pas propice au lancement d’un nouveau produit, DJI a présenté, le 28 avril, le Mavic Air 2. Successeur d’une première génération très séduisante, le drone grand public vient parfaire une gamme complète également composée du Mini et du Pro. Pour autant, malgré son positionnement grand public, il ne lésine pas sur les améliorations.

Plus lourd que le Mavic Air (570 contre 430 grammes), le Mavic Air 2 gagne 13 minutes d’autonomie, portant son total à 34 minutes. Il s’agit d’un argument sérieux pour celles et ceux qui voudraient des petits films un peu plus longs. Compte tenu de la pandémie de coronavirus, le produit sera d’abord disponible en Chine. Il sera proposé en précommande dans les autres pays à partir de la seconde quinzaine de mai. Comptez 849 euros pour le pack standard.

Drone Mavic Air 2 // Source : DJI

Le Mavic Air 2 hérite de technologies vues dans les smartphones

Outre le gain en autonomie, le Mavic Air 2 peut compter sur un capteur de 48 mégapixels pour prendre des photos ou capturer des vidéos (contre 12 auparavant). Par défaut, il prendra des clichés de 12 mégapixels et fera appel à la technologie SmartPhoto pour sortir le meilleur tirage à chaque fois. On retrouve cet agrément logiciel sur les smartphones, avec un Mavic Air 2 capable de capturer sept prises de vue et de les fusionner pour que le résultat soit le plus réussi possible (à forte plage dynamique, ou HDR). À cela s’ajoute un mode conçu pour les conditions de faible éclairage et une reconnaissance des scènes (coucher de soleil, ciel bleu, herbe, neige et arbres).

La vidéo n’est pas en reste avec la possibilité de filmer en 4K jusqu’à 60 images par seconde (le premier drone Mavic à le faire) ou en 1080p jusqu’à 240 images par seconde. On pourra même profiter de captation HDR, en 4K limitée à 30 images par seconde. Il y aura par ailleurs un mode timelapse 8K, pour certaines options de vol uniquement.

En matière de navigation, le Mavic Air 2 s’appuie sur toute une série d’améliorations renforçant la sécurité (par exemple, un avertissement en cas d’objets proches, une barrière géographique pour empêcher le drone de voler au-dessus de zones à risques). Compact, le Mavic Air 2 peut détecter des obstacles devant et derrière. DJI a également pensé à intégrer des capteurs lumineux sur le dessous pour l’aider à se poser quand l’éclairage se fait rare. Attention, cependant : si les modes automatiques sont plus évolués, les utilisateurs devront quand même se montrer très vigilants.

Le Mavic Air 2 est livré avec une nouvelle télécommande, qui communique par le protocole de liaison maison OcuSync 2.0 — plus fiable que le Wi-Fi (portée maximale de 10 kilomètres pour un flux HD).

Télécommande du drone Mavic Air 2 // Source : DJI

Prix et lancement

Le Mavic Air 2 sera disponible en deux packs :

  • Pack standard à 849 euros (un drone, une batterie, une télécommande) ;
  • Pack Fly More à 1 049 euros (qui ajoute un sac, des filtres ND, une station de charge et trois batteries).

Partager sur les réseaux sociaux