Comment utiliser et où télécharger l'attestation de déplacement sur smartphone, mise en place par le gouvernement pour encadrer les sorties pendant l'épidémie de coronavirus ? Ce guide répond à toutes vos questions sur l'attestation et vous indique les étapes à suivre pour l'utiliser correctement.

Mise à jour du 12 mai à 9h : l’attestation dérogatoire de déplacement à plus de 100 km est disponible sur smartphone. Retrouvez toutes les informations sur cet article.

Mise à jour du 11 mai à 9h : l’attestation dérogatoire de déplacement n’est plus obligatoire à partir du 11 mai 2020. Cela dit, de nouvelles attestations sont mises en place pour répondre à des cas particuliers. Retrouvez toutes les informations dans cet article.

Article original : Finalement, il y a bien un moyen de présenter une attestation dérogatoire de déplacement sur son smartphone aux forces de l’ordre. Cette version numérique de l’attestation papier est disponible depuis le lundi 6 avril 2020 à 8 heures.

Vous la trouverez à cette adresse et uniquement en cliquant ici  : le gouvernement a souhaité centraliser ce formulaire pour éviter tout dérapage ou site cloné qui aurait pu avoir un comportement malveillant (vol de données, etc.)

Considérant que les Françaises et les Français s’étaient bien approprié les mécaniques du confinement et que l’isolement était plutôt bien respecté, Christophe Castaner a décidé qu’un assouplissement de la règle initiale était possible. Pas d’application mobile en revanche : « Le service sera accessible en ligne, sur le site du ministère de l’Intérieur et du gouvernement  », a-t-il affirmé. Une décision logique, qui facilitera les déplacements des Françaises et des Français tout en gardant la contrainte du confinement : en France, le taux d’équipement en smartphone de la population est de 77 % en 2019, d’après une enquête du CREDOC.

Où trouver l’attestation de déplacement dérogatoire sur smartphone ?

Cette nouvelle attestation est valable depuis le 6 avril 2020. Il suffit de vous rendre ici, sur le site du ministère de l’Intérieur, et de cliquer sur « générer », ce qui vous mène sur une autre page où vous pouvez directement remplir le formulaire.

C’est le seul moyen d’utiliser une autorisation de sortie sur smartphone : si vous tombez sur un site web qui n’est pas en .gouv.fr, cela n’est pas valable. Des méthodes circulent sur le web pour générer une attestation automatiquement, mais nous ne saurions les conseiller si elles n’utilisent pas le site du gouvernement comme base : vous ne saurez pas si elles ont été mises à jour en même temps que le site officiel.

media.interieur.gouv.fr

Comment fonctionne l’attestation sur smartphone ?

Pour garantir l’authenticité du document, il s’agit d’un formulaire à remplir sur le site du gouvernement et nulle part ailleurs. Une fois rempli, il est horodaté et génère un QR Code, pouvant être scanné. D’après ce que l’on avait déjà pu constater en essayant la version bêta disponible le 4 avril, le formulaire est exécuté en local dans le navigateur et ne transmet pas d’information sur les serveurs du gouvernement — c’est ce que le ministère avait promis. Les champs du formulaire ne sont pas des sélecteurs, ce qui signifie que vous pouvez faire des erreurs — par exemple sur les dates. Il faudra donc bien vérifier que toutes les informations sont exactes !

Notez que les informations ne sont pas sauvegardées si vous rechargez la page : pour qu’il reste un peu de friction tout de même, la tâche n’est pas facilitée. En revanche, les champs du formulaire acceptent les remplissages automatiques des navigateurs : si vous avez configuré une adresse par défaut avec toutes vos informations, il vous suffira d’appuyer dessus pour remplir les champs automatiquement. Sur Chrome, il faut remplir une adresse dans Paramètres / Saisie automatique / Adresses et autres. Sur Firefox, la marche à suivre se trouve ici. Sur Safari, il faut aller dans Préférences / Remplissage automatique.

Jusqu’à quand devra-t-on utiliser une attestation pour sortir ?

Le 13 avril 2020, le président de la République a annoncé que le confinement durerait au moins jusqu’au 11 mai 2020 et que les règles mises en place depuis le 17 mars continueraient à s’appliquer. Cela signifie que vous devrez utiliser cette attestation, renouvelée à chaque sortie, au moins jusqu’au 11 mai 2020. Si vous ne l’utilisez pas, vous risquez 135 € d’amende — plus en cas de récidive.

Comment ajoute-t-on le générateur à son écran d’accueil ?

Comme le remarque Frandroid, même s’il ne s’agit pas d’une application mobile,  il est possible d’ajouter le générateur de déclaration de déplacement à l’écran d’accueil de son smartphone pour l’avoir sous le doigt.

Vous pourrez personnaliser ces raccourcis.

Comment peut-on garantir que l’attestation est en règle ?

Ce qu’affiche le QR Code sur un smartphone // Source : Capture d’écran Numerama

Pour éviter la fraude, l’horodatage est important et est généré automatiquement : il permet aux policiers de savoir que vous n’avez pas rempli le formulaire en les voyant au bout de la rue ou juste avant un contrôle, en vitesse. En plus de l’heure de sortie renseignée par vos soins, l’heure où vous avez rempli le formulaire sera indiquée aux forces de l’ordre.

Le fait de scanner le QR Code est aussi plus sain pour vous et les agents : il permet aux fonctionnaires de police de scanner à distance le smartphone sans jamais toucher votre papier.

L’attestation numérique collecte-t-elle des données personnelles ?

Aucune information personnelle n’est  conservée, ce qui signifie qu’il n’y a pas de risque de vol de données, mais également que les formulaires remplis seront « à usage unique ». Vous ne pourrez pas créer de compte pour en éditer un rapidement. Toute l’idée est de permettre plus de souplesse tout en gardant une certaine friction : ce n’est pas un moyen de sortir plus.

Le site de l’attestation nous montre effectivement que tout se passe en local, c’est-à-dire sur votre ordinateur ou votre smartphone et qu’il n’y a pas de transfert de données vers un serveur tiers. Le QR Code généré contient simplement un rappel des informations de la fiche et le fameux horodatage qui servira aux forces de l’ordre à détecter les tentatives d’abus du système. Le QR code s’affiche désormais en petit, à côté de la date et l’heure au bas de l’attestation une fois que vous l’avez générée, mais aussi en très gros sur une deuxième page (ce qui le rend plus facile à scanner si vous devez le montrer aux forces de l’ordre).

Son code est disponible sur Github et libre d’être inspecté, publié par le laboratoire du ministère de l’Intérieur.

Du côté de l’application de scan utilisée par les forces de l’ordre, elle ne conserve aucune donnée, pas même en local sur la tablette ou le smartphone des agents. Nous avons écrit un article complet sur la procédure numérique en cas de contrôle.

L’attestation existe-t-elle depuis le début du confinement ?

Auparavant, le ministère de l’Intérieur avait indiqué que l’attestation dérogatoire de déplacement papier, numérisée sur smartphone était valable, avant de rapidement se dédire, notamment pour endiguer l’émergence de sites web peu scrupuleux. Il y a donc eu un changement dans les règles, fonction de l’évolution de l’épidémie et de la possibilité de créer un formulaire qui convienne aux besoins des citoyens et des forces de l’ordre.

Numerama produit en libre accès une information fiable et d’intérêt général sur la pandémie de coronavirus et son impact sur la société : retrouvez tous nos articles ici.

Première publication de cet article : 4 avril 2020. Il est mis à jour fréquemment avec de nouvelles réponses.

Partager sur les réseaux sociaux