Les Powerbeats Pro de Beats ont trouvé un rival à leur taille : les Elite Active 75t de Jabra ne manquent d'arguments pour soutenir la comparaison.

L’immense succès des AirPods Apple a fait naître toute une gamme d’écouteurs vraiment sans fil. En 2020, il y a du choix sur le marché et les marques n’hésitent pas à cibler un public en particulier pour faire la différence. C’est par exemple le cas du spécialiste Jabra, qui vise ouvertement les sportives et sportifs avec les Elite Active 75t, vendus sous la barre des 200 euros.

Jabra communique beaucoup sur l’ADN sportif des Elite Active 75t, conçus pour être ultra pratiques et durables. Il met aussi en avant son application compagnon doté d’un égaliseur et permettant de profiter de quelques modes exclusifs. Sur le papier, il ne manque qu’une chose aux écouteurs : une réduction de bruit active. Une absence qu’il partage avec les excellents Powerbeats Pro de Beats.

La praticité avant tout

Jabra cible la pratique du sport avec ses Elite Active 75t cela se ressent dès le design. Le constructeur n’a pas voulu offrir à ses écouteurs des éléments esthétiques inutiles. On se retrouve dès lors avec une forme simple et efficace, ni moche, ni jolie. Malgré tout, Jabra est parvenu à donner naissance à des oreillettes compactes et légères (5,5 grammes).

Une forme simple et efficace

Fibre sportive oblige, les Elite Active 75t sont certifiés IP57, signifiant qu’ils sont résistants à la poussière et peuvent survivre à une immersion dans l’eau (utile pour un footing sous la pluie). Mieux, Jabra les garantit deux ans contre la poussière et la transpiration. Chacun des écouteurs est équipé d’un gros bouton physique multifonction, donnant accès à diverses commandes. Dommage que la sensibilité soit un peu trop importante, ce qui pourra conduire à des activations non désirées (notamment à l’insertion dans l’oreille).

Les Elite Active 75t sont livrés dans un boîtier de recharge très compact — vous aurez forcément de la place pour lui dans un sac de sport. Bon point, les écouteurs s’insèrent facilement dans leur emplacement respectif, ce qui n’est pas le cas pour tous (coucou les Powerbeats Pro de Beats). Notons en outre que Jabra a choisi une finition mate et un plastique résistant, à l’épreuve des workouts.

Un écouteur Jabra Elite Active 75t // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Un modèle d’application compagnon

Comme tous les produits sans fil, les Elite Active 75t se connectent en deux temps trois mouvements à un appareil Bluetooth. Néanmoins, ils nécessitent de télécharger une application compagnon — gratuite et baptisée Sound+ — pour révéler tout leur potentiel. Très bien faite, elle sert d’abord à mettre à jour les écouteurs. Ensuite, elle donne accès à plusieurs fonctionnalités très importantes — comme un égaliseur complet (nous y reviendrons).

Au premier lancement de l’application, vous avez droit à un tour d’horizon bienvenu des différentes possibilités offertes par les Elite Active 75t. Il y a notamment un détail des commandes à activer via les boutons.

Écouteur droitÉcouteur gauche
Un clicPrendre/terminer un appel, lire/mettre en pause la musiqueActiver/désactiver le micro pendant un appel, lancer la fonction HearThrough (hors appel)
Deux clicsRejeter un appel entrantPasser à la chanson suivante, lancer la fonction effet local (pour entendre sa voix lors d’un appel)
Trois clicsRienRelire une chanson
Appui longAugmenter le volumeBaisser le volume

Les Elite Active 75t sont équipés d’un capteur de proximité. Traduction : retirez l’un ou l’autre des écouteurs pendant l’utilisation et la musique se coupera toute seule (elle reprendra si vous insérez à  nouveau ledit écouteur).

L’application permet aussi de profiter d’un mode HearTrough (pour amplifier les bruits extérieurs en cas de besoin) ou d’un mode Soundscape, qui consiste à se plonger dans une ambiance, relaxante ou non (vagues de l’océan, jour de pluie, chants d’oiseau…).

Application des Jabra Elite Active 75t // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Idéal pour le sport

Jabra a pensé les Elite Active 75t pour le sport, ce veut dire qu’ils doivent être irréprochables en matière de confort, tout en assurant une tenue capable de résister à des mouvements brusques. À ces deux impératifs s’ajoute la contrainte d’un design intra, qui peut parfois occasionner un sentiment de gêne pendant une longue utilisation. Fort heureusement pour Jabra, son produit répond à toutes les attentes et n’aura aucun mal à contenter les oreilles les plus variées (trois tailles d’embouts sont fournies).

Les Elite Active 75t s’insèrent sans problème dans l’oreille (pensez à les tourner, comme le préconise l’application). Et comme ils bouchent le conduit auditif en épousant le pavillon, ils sont  correctement maintenus et ne font pas mal. Jabra semble avoir trouvé une forme idéale avec en prime une discrétion bienvenue — un autre gros plus pour un public qui cherche avant tout des accessoires pratiques. En bref, les écouteurs n’auront aucun mal à vous suivre dans une course à pied, si mouvementée soit-elle.

Boîtier des Jabra Elite Active 75t // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Gloire à l’égalisateur

La promesse sportive des Elite Active 75t se retrouve également dans leur signature sonore par défaut. Les premières écoutes surprennent par la place que prennent les basses, pour un rendu très marqué et finalement assez dynamique, quoiqu’un peu touffu. Certains n’aimeront pas forcément cette phase, d’autant que les basses peuvent manquer de précision dans certains morceaux axés sur cette fréquence. En tout cas personne ne pourra dire qu’elles ne sont pas percutantes et ne donnent pas envie de tout donner pendant une séance de sport.

Égaliseur des Jabra Elite Active 75t // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Néanmoins, Jabra a eu la bonne idée de laisser le choix acoustique aux utilisateurs, avec un égaliseur très bien fait. Plutôt que de proposer des modes thématiques (rock, pop…), l’application s’en remet à des options plus pertinentes. On peut régler la courbe de cinq fréquences ou demander au logiciel d’accentuer les paroles, les basses (si vous aimez vraiment les basses) ou encore les aigus. Cela permet de se faire une bien meilleure idée des changements en temps réel et il y a suffisamment d’espace de personnalisation pour trouver l’équilibre qui convient à ses préférences.

La bonne idée de laisser le choix acoustique aux utilisateurs

lI ne faudrait pas oublier non plus de louer l’excellente isolation passive des Elite Active 75t, capable de couvrir correctement certains bruits parasites (comme les touches d’un clavier). Elle n’atteindra jamais l’efficacité d’un équivalent actif, mais s’avère très suffisante pour se couper un peu du monde extérieur et se concentrer sur des tâches qui demandent beaucoup d’attention (certains exercices physiques en font partie).

Boîtier des AirPods Pro (à gauche) versus boîtier des Jabra Elite Active 75t (à droite) // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Des écouteurs marathoniens

Pour justifier toujours plus leur fibre sportive, les Elite Active 75t doivent être en mesure d’assurer une autonomie élevée. Ils ne déçoivent pas non plus sur ce critère, avec un peu plus de 7 heures d’écoute en une seule charge (les Powerbeats Pro grimpent à 9 heures). L’autonomie grimpe à 28 heures en tout si l’on ajoute les charges offertes par le boîtier, capable d’offrir une heure d’utilisation en 15 minutes de charge.

Le boîtier se recharge en un peu plus de deux heures par l’intermédiaire d’un port USB-C. Malheureusement, comme d’autres constructeurs, Jabra continue de fournir un câble USB-C vers USB-A.

En bref

Elite Active 75t

Note indicative : 5/5

En définitive, les Elite Active 75t se posent comme des rivaux de taille aux Powerbeats Pro de Beats. Grâce à leur confort exemplaire et leur design pensé pour durer, ils inspireront la confiance aux amatrices et amateurs d’une pratique sportive. Sur ce point, les écouteurs remplissent parfaitement leur mission.

Mais, surtout, ils sont accompagnés d’une application compagnon très bien élaborée. Elle permet de faire franchir un cap supplémentaire aux Elite Active 75t, dont le rendu sonore, peut-être un peu trop axé sur les basses par défaut, est personnalisable à l’envi. Il s’agit de son meilleur argument face aux Powerbeats Pro, plus à l’aise dans un écosystème iOS.

Top

  • Design pratique et confortable
  • Le son personnalisable
  • L'application bien pensée

Bof

  • L'application nécessaire
  • Il manque la charge sans fil
  • Des basses insistantes (par défaut)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo