Avec ses écouteurs sans fil ATH-CKS5TW, Audio-Technica mise sur la musicalité avec une accentuation des basses. Il faut aimer.

Audio-Technica est loin d’être la marque que l’on cite en premier quand on se penche sur les écouteurs ou les casques. L’entreprise japonaise dispose pourtant d’une belle renommée sur le marché, notamment grâce à ses solutions professionnelles — sans oublier ses platines vinyles d’excellente facture (avec des cellules maison). Avec les ATH-CKS5TW, Audio-Technica veut se frotter au segment si populaire des écouteurs sans fil rechargeables dans une boîte (façon AirPods).

Les écouteurs Audio-Technica ATH-CKS5TW (oreillette gauche) // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Les ATH-CKS5TW ne sont pas les plus technologiques du lot : pas de réduction de bruit active, pas de compatibilité avec assistants vocaux, aucune fonctionnalité poussée… Ils ne sont pas les plus chers non plus — 159 euros. Leur argument ? Une signature axée sur les basses.

Des gros ronds

En matière de design, le marché des écouteurs sans fil offre tout et n’importe quoi. Les meilleurs représentants ne se ressemblent pas et se distinguent par quelques appendices aussi appréciés que détestés (exemple : les tiges des AirPods). Pour ses ATH-CKS5TW, Audio-Technica a opté pour la simplicité : une forme ronde à la sobriété bienvenue, quoique ternie par une épaisseur très prononcée (la faute à la grosse batterie embarquée, mais nous y reviendrons). On apprécie en tout cas la texture matte et douce, qui appuie toujours plus la volonté de ne pas taper dans l’œil (ils sont plutôt du genre à taper dans l’oreille). Pour qui prône la discrétion, les écouteurs constituent une réussite. Seule extravagance ? Le logo de la marque, qui occupe le centre de chaque oreillette.

Les ATH-CKS5TW transpirent la solidité

Les ATH-CKS5TW sont livrés avec un boîtier de recharge et de transport, là encore avec une finition mate (tant mieux pour les griffes et les traces de doigts même si le plastique choisi accroche un peu). Les écouteurs ont chacun leur place, attirés par des petits aimants pour se ranger correctement. Petit point ergonomique à ce sujet : le compartiment, très creusé, n’aide pas à sortir facilement les ATH-CKS5TW, sauf à les saisir par les embouts à insérer dans l’oreille (un coup à prendre).

En tout cas, les ATH-CKS5TW transpirent la solidité et affichent une belle qualité de finition — deux points qui comptent pour un accessoire amené à nous suivre partout.

Les écouteurs Audio-Technica ATH-CKS5TW // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Pas de fioriture

Pour connecter les ATH-CKS5TW à son smartphone, Audio-Technica demande de télécharger une application. Sauf qu’elle s’avère inutile puisqu’elle demande quand même de passer par les paramètres Bluetooth pour les appairer… Elle ne sert finalement qu’à obtenir un moyen supplémentaire de contrôler les écouteurs.

Les ATH-CKS5TW se contentent du strict minimum

Autrement, les ATH-CKS5TW sont équipés chacun d’un bouton sur le dessus. Celui de gauche sert à gérer le volume (un clic pour augmenter, deux clics pour baisser). Celui de gauche permet de lancer/stopper la lecture (un clic), d’accepter un appel (un clic), de passer à la chanson suivante (deux clics) ou précédente (trois clics). Du classique. À noter qu’ils ne permettent pas d’activer un assistant vocal tandis que l’application offre l’opportunité d’inverser les affectations (pour les gauchers).

Autre point à noter : ils ne se mettent pas automatiquement en pause quand on retire l’une des oreillettes. En termes de fonctionnalités, les ATH-CKS5TW se contentent du strict minimum.

Gare au confort

Les ATH-CKS5TW sont des écouteurs intra, voir… intrusifs, avec une fermeté qu’on ressent bien dans les oreilles. En prime, les embouts en silicone ne s’avèrent pas suffisamment mous pour prévenir tout sentiment de gêne. L’avantage, c’est qu’il apparaît difficile de les faire tomber, même en courant. En revanche, on ne les conseillera pas forcément pour des sessions très, très longues (vos oreilles vous le feront vite sentir, de toute façon).

Dans la boîte, Audio-Technica fournit quatre tailles d’embouts (XS, S, M et L) ainsi que deux formes d’anneaux en silicone qui viennent s’insérer au niveau de la partie faisant bouchon avec conduit auditif externe (ce sont eux qui assurent un excellent maintien).

Les écouteurs Audio-Technica ATH-CKS5TW // Source : Audio-Technica

Vous aimez les basses ?

Audio-Technica est une marque très respectée dans le milieu audiophile et cela se sent au moment de juger la qualité audio des ATH-CKS5TW. Les ingénieurs ont misé sur un cheval de bataille qui pourrait ne pas plaire à tout le monde : une accentuation des basses. Sans tomber dans celles outrancières des anciens produits de Beats (marque qui a fini par mettre de l’eau dans son vin), elles sont très affirmées en reposant sur une générosité très appréciable selon les morceaux ou le genre (pour du rap, elles sont parfaites). Il faut aimer, mais c’est un parti pris qui est pleinement assumé par le constructeur (jusque sur le packaging où il est écrit ‘Solid Bass HD Driver’). Surtout, ce n’est jamais grossier comme on pourrait être tenté de le croire.

Audio-Technica maîtrise bel et bien son sujet

De fait, le reste du spectre apparaît un peu en retrait, ce qui donne un côté brut aux performances. C’est même parfois un peu caverneux, avec un manque de précision dans certains détails. Au moins les aigus ne siffleront jamais. Autrement, on n’a décelé aucun problème de distorsion ou de grésillement, preuve que Audio-Technica maîtrise bel et bien son sujet.

Les ATH-CKS5TW ne sont pas des écouteurs dotés d’une réduction de bruit active. Celle qui existe, passive, remplit son office à partir du moment où ils sont correctement insérés (on a toujours un peu peur d’y aller trop en profondeur avec des intra).

Boîtier des écouteurs Audio-Technica ATH-CKS5TW // Source : Maxime Claudel pour Numerama

15 heures d’autonomie !

Audio-Technica a misé sur l’autonomie concernant les  ATH-CKS5TW, qui proposent 15 heures d’écoute, et jusqu’à 45 heures si on ajoute celle fournie par le boîtier (qui se recharge en USB-C, mais pas en sans fil). C’est ce qui explique le poids des écouteurs, plus lourds que la concurrence (7 grammes contre 4 pour des AirPods Pro).

En bref

ATH-CKS5TW

Note indicative : 3/5

Audio-Technica propose des écouteurs sans fil qui se débarrassent de toutes les futilités vues ailleurs pour se concentrer sur la musicalité, ici axée sur les basses. L'intention est louable mais force est de reconnaître que le rendu, très marqué, ne plaira pas à tout le monde.

C'est bien davantage le confort qui prête à débat avec les ATH-CKS5TW. À une époque où intra commence à rimer avec vrai confort (coucou les AirPods Pro), les écouteurs de la marque japonaise sont loin d'être bien lotis de ce côté. Il reste quand même leur endurance immense.

Top

  • Autonomie irréprochable
  • Belle finition
  • Rendu appréciable...

Bof

  • ... mais il faut aimer les basses
  • Confort très discutable
  • Fonctionnalités limitées

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo