Annoncés durant l'événement Surface de fin d'année, les écouteurs Surface Earbuds ne verront pas Noël 2019.

Vous comptiez offrir des Surface Earbuds pour Noël ? Il faudra passer au plan B. Dans un tweet publié le 21 novembre, Panos Panay, en charge des produits chez Microsoft, a annoncé que les écouteurs sans fil ne sortiront pas en 2019. Ils sont repoussés au printemps prochain, ce qui correspond à un retard de plusieurs mois.

« La conception d’un produit correspond à la poursuite continuelle vers la perfection, ce qui prend du temps… parfois plus que ce qui était prévu », confie Panos Panay. Il promet néanmoins que les futurs propriétaires des Surface Earbuds auront droit à « la meilleure expérience possible » au prix de 250 dollars.

Microsoft laisse le champ libre à Apple

Les Surface Earbuds ont été présentés en octobre 2019 à l’occasion de la dernière conférence hardware de Microsoft, au milieu de toute une ribambelle de produits. Ils prennent la forme d’écouteurs sans fil reprenant la philosophie des AirPods d’Apple, c’est-à-dire avec un boîtier de recharge assurant une autonomie totale de 24 heures. Quand ils ont été officialisés, leur design circulaire n’a pas manqué de surprendre. S’il n’est pas très élégant et discret, il permet en réalité de proposer une large surface tactile pour se passer totalement d’un écran. Contrairement aux AirPods Pro, on pourra par exemple contrôler le volume quand on écoute de la musique.

Microsoft Surface Earbuds // Source : Microsoft

Panos Panay ne dit pas vraiment pourquoi les Surface Earbuds ont été retardés. Mais on peut penser que cette décision a un lien avec l’intégration dans la suite Office, Microsoft souhaitant offrir des fonctionnalités poussées avec ses écouteurs (exemples : la dictée avec traduction en temps réel ou encore le contrôle des slides d’un PowerPoint).

En tout cas, l’absence des Surface Earbuds en cette fin d’année va laisser le champ libre aux excellents écouteurs sans fil sortis ces dernières semaines — les AirPods Pro d’Apple en tête. Il va donc falloir que Microsoft arrive avec un produit très différent pour raccrocher le bon wagon.

Partager sur les réseaux sociaux