Free a annoncé l'arrivée d'Amazon Prime dans son forfait Freebox Delta.

Le 29 octobre 2019, par un communiqué, Free a annoncé compléter l’offre de services associés à la Freebox Delta avec une exclusivité pour le moins étonnante : un abonnement complet à Amazon Prime. L’opérateur français, qui avait esquissé sa volonté de faire de la Freebox Delta une sorte de plateforme pour différents services, poursuit en 2019 sur cette lancée avec ce nouvel ajout. Et le mot service est important : il ne s’agit pas de Prime Video, à la manière de Netflix qui fait aussi partie de l’offre, mais de l’abonnement complet à Amazon Premium, pour les nouveaux et anciens abonnés dès aujourd’hui.

Cela signifie que les abonnés à la Freebox Delta auront accès non seulement à Prime Video (quelques séries exclusives de grande qualité), mais aussi à la livraison rapide gratuite et à tous les services inclus dans l’abonnement d’Amazon. Cela comprend l’abonnement premium à Twitch (qui lui-même permet d’accéder à des offres spéciales pour vos jeux vidéo), l’abonnement à Prime Music et ses 2 millions de titres en streaming, Prime Reading et Photos pour les ebooks et le stockage dans le cloud et bien entendu Prime Now, le service de livraison rapide pour les produits du quotidien, partenaire de plusieurs magasins (Truffaut, Monoprix, Casino…). Une offre normalement vendue par Amazon 49 € par an.

Freebox Delta // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Freebox Delta : oui, c’est plus qu’une box

Plus que jamais, la Freebox Delta se positionne donc comme une offre onéreuse pensée comme un pack dédié aux personnes qui n’ont pas encore de pied dans le numérique moderne. Entre la domotique, le streaming, la sécurité, l’enceinte connectée qui fait aussi office de barre de son et les nombreux services, la Freebox Delta est radicalement différente d’un simple accès à Internet.

Il est clair, dès lors, que bien des utilisatrices et utilisateurs ne pourront pas se retrouver dans ce forfait d’un nouveau genre : s’ils ont déjà les services inclus, le prix demandé par Free pour l’abonnement semble trop cher, à partir de 50 € par mois. C’était en tout cas la vision de Xavier Niel, qui avait promis de faire bien plus qu’une box avec ses nouvelles offres en 2018. Presque un an après la sortie, on ne peut que le croire. Reste à voir si ce pack trouvera sa clientèle, qui ressemble de plus en plus à une personne technophile… qui n’aurait paradoxalement aucun équipement.

Crédit photo de la une : Free

Partager sur les réseaux sociaux