Pour la première fois sur YouTube, un commentaire a atteint un million de pouces vers le haut, mi-octobre.

Publier des commentaires sous une vidéo YouTube est devenu un art, que certains maîtrisent visiblement très bien. Ce 12 octobre, Seth Everman, un vidéaste, est devenu la première personne dont le commentaire a été « aimé » un million de fois sur la plateforme.

Il s’est amusé de son «  record du monde » sur Twitter, avant d’indiquer à YouTube qu’il attendait son trophée. Les youtubeurs et youtubeuses reçoivent normalement un trophée lorsqu’ils atteignent un pallier en termes de nombre d’abonnés, comme les 100 000, le premier million ou les 100 millions.

Le commentaire en question (qui a désormais 1,1 million de likes) a été publié sous un clip de la chanteuse Billie Eilish, pour sa chanson Bad guy. Dans le refrain, elle répète « I’m the bad guy » (« je suis le méchant » en français). Seth Everman avait écrit « I’m the bald guy », « bald » signifiant « chauve » en français.

Seth Everman est vidéaste et compte plus de 2,7 millions d’abonnés. Sur sa chaîne, il publie entre autres des reprises de musiques, réinterprétées avec d’autres styles ou des instruments incongrus. Il a par exemple réinterprété Bad guy à l’aide d’un ventilateur, un coussin et une brosse à vaisselle :

Le record de Seth Everman n’est pas seulement anecdotique. Il est aussi le symbole de l’importance des commentaires sur YouTube.

Des milliards de commentaires et beaucoup de mèmes

La plateforme ne communique pas sur le nombre précis de commentaires publiés. En 2018, elle avait toutefois expliqué avoir dû en retirer 224 millions, en seulement 3 mois, parce qu’ils ne respectaient pas ses conditions d’utilisation. Cela donne un aperçu du nombre total, qui doit s’élever à plusieurs milliards chaque année.

Les commentaires ne servent plus seulement à juger la qualité d’une vidéo. Ils ont leurs propres langages ou rhétoriques et sont devenus une sorte de réseau social à eux seuls. On y trouve notamment un grand nombre de mèmes. L’un d’entre eux, que l’on retrouve sous presque toutes les vidéos, consiste à opposer deux personnes ou situations, comme on peut le voir ici :

Des commentaires publiés sous des vidéos YouTube. // Source : Captures d’écran YouTube / Numerama

L’un d’entre eux dit : « Ariana Grande à 26 ans : chanteuse célèbre ; moi à 26 ans : j’aime mon propre commentaire ». On le retrouve normalement sur des réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook. D’autres mèmes apparaissent sur de multiples vidéos. Sous plusieurs musiques, on lit par exemple «  j’ai fait écouter ça à mon chat et depuis c’est devenu un lion » (ici, sur Africa de Toto).

Un commentaire YouTube. // Source : Capture d’écran YouTube

Il existe des dizaines de mèmes repris en commentaires YouTube. Ils respectent des tendances, comme sur les autres plateformes. Durant plusieurs mois, des formules sont déclinées et publiées sous tous les formats de vidéos, avant que l’on passe à une nouvelle formule.

Cela pousse les utilisateurs de la plateforme à « scroller » les commentaires plus souvent, car ils savent qu’ils y trouveront des contenus amusants, voire qui rendent la vidéo amusante. C’est d’ailleurs peut-être pour cette raison que sur l’application YouTube, on peut regarder une vidéo tout en faisant défiler les commentaires.

Partager sur les réseaux sociaux