Apple Music est officiellement un « skill » de l'assistant connecté Amazon Alexa

Un vent d’ouverture souffle-t-il sur Cupertino ? Après l’annonce de l’intégration d’Apple Music en exclusivité sur la très attendue Porsche Taycan, qui a dû demander un développement spécifique pour le constructeur allemand, Amazon annonce la compatibilité d’Apple Music avec ses enceintes Echo. Et il ne s’agit pas d’une intégration faite à moitié : l’assistant virtuel du géant du ecommerce, Alexa, peut jouer les morceaux Apple Music comme il joue déjà les morceaux d’Amazon Music ou de Spotify.

Apple

La plupart des commandes disponibles avec Siri sur les HomePod sont disponibles avec Alexa : lancement de radios, de morceaux ou d’albums, sélection d’un genre musical et même l’écoute de Beats 1 en direct sont de la partie. Amazon précise dans son communiqué transmis à la presse que le service est « sans publicité  », ce qui sera évident pour les clients Apple mais qui signifie également qu’il n’est bien disponible que par abonnement. L’entreprise de Cupertino n’a pas changé son modèle d’affaires en sortant de son écosystème. Dans les appareils Amazon, Apple Music est considéré comme un skill, c’est-à-dire une compétence d’Alexa qu’il faut activer dans l’interface dédiée.

Cerise sur le gâteau : comme la compétence est disponible sur Alexa, cela signifie que les enceintes des constructeurs tiers compatibles avec Alexa sont désormais nativement compatibles avec Apple Music. Amazon cite les Sonos One et Beam, fruit d’un partenariat avec l’une des références de la hi-fi grand public. Pour profiter au mieux de la musique dans la gamme Echo, on ne pourra que conseiller l’Echo Plus, misant vraiment sur l’audio. Mais en réalité, c’est surtout l’opportunité pour les clients Apple Music de connecter n’importe quelle chaîne Hi-Fi entrée ou haut de gamme avec l’Amazon Input, sorte d’interface qui se contente d’héberger Alexa en se branchant sur une entrée audio.

 

Partager sur les réseaux sociaux