En Australie, Samsung va se retrouver dans les tribunaux parce que ses publicités auraient manqué de nuance. L'entreprise est accusée de faire croire que ses smartphones, dont le Galaxy S10, sont parfaitement étanches, alors que ce n'est pas le cas dans toutes les situations.

L’été est là et peut-être allez-vous profiter de cette période pour vous rendre à la plage ou à la piscine. Si c’est le cas, faites attention si vous emmenez votre smartphone avec vous pour prendre des photos : son étanchéité n’est peut-être pas aussi aboutie que ce qu’ont laissé entendre les publicités du fabricant. C’est typiquement l’accusation à laquelle doit faire face Samsung en Australie.

Parmi les mobiles concernés, on retrouve notamment le fer de lance du constructeur sud-coréen, le Galaxy S10. Le smartphone est pourtant détendeur d’une certification prouvant son haut degré d’étanchéité : il est totalement imperméable aux poussières et supporte aussi une immersion au-delà d’un mètre de profondeur pendant un certain temps. Cette certification est notée IP 68.

Le Samsung Galaxy S10 // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

Une étanchéité sous conditions

Sauf que cette certification n’est juste que dans certaines conditions, ce que précise bien Samsung sur son site web par exemple, mais en tout petits caractères : oui le Galaxy S10 est étanche, mais si vous le plongez dans de l’eau douce (et donc pas dans de l’eau salée), que vous n’excédez pas une immersion de 30 minutes et que vous n’allez pas au-delà de 1,5 mètre de profondeur.

Et bien sûr, la garantie ne couvre pas les dégâts dus à l’eau.

Outre le Galaxy S10, plusieurs autres modèles construits entre 2016 et 2019 sont mis sur le banc des accusés : il y a d’abord les variantes (S10e et S10 Plus) du fleuron du groupe, mais aussi les les générations précédentes (S7, S7 Edge, S8, S8 Plus, S9 et S9 Plus) ainsi que des gammes périphériques : A5, A7, A8, Note 7, Note 8 et Note 9. Soit, au total, pas moins de quinze appareils.

pub samsung étanchéité
Une publicité pour le Galaxy S7, centrée sur l’étanchéité (en piscine).

Or, l’ACCC (Australian Competition & Consumer Commission) considère que Samsung n’a pas vraiment fait cette distinction entre eau douce et eau salée dans ses publicités. La commission australienne dit avoir passé en revue 300 annonces de l’entreprise asiatique sur ces mobiles et s’étonne notamment que des scènes à la plage aient été utilisées pour parler, notamment, de l’étanchéité.

Sur une publicité pour le Galaxy A5, il y a effectivement une précision sur les limites de l’imperméabilité du mobile, mais elle passe inaperçue (petits caractères et une couleur de caractère qui n’aide pas à la distinguer du fond blanc). Surtout, la distinction entre l’eau claire et l’eau salée n’est pas faite. Des images promotionnelles sur Instagram ne semblent pas non plus faire ces précisions utiles.

pub australie samsung surf Galaxy A5
La publicité du Galaxy A5.

La distinction compte en Australie

Pour arriver à cette conclusion, l’ACCC a passée en revue les réclames sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), à la télévision, à la radio, dans des communiqués de presse, des articles sponsorisés, dans ses boutiques, sur YouTube, sur des panneaux publicitaires, dans des brochures, sur son site web, dans des mails et dans des magasins tiers (comme une grande surface).

En conséquence, l’ACCC estime avoir des éléments suffisants pour entamer une action en justice contre Samsung pour publicité mensongère. Entre autres choses, la commission réclame des pénalités contre le géant de l’électronique, des dédommagements envers des clients lésés et des publications rectificatives pour apporter la nuance nécessaire et ne plus induire en erreur le consommateur.

Australie plage surf
L’Australie, ses plages et ses surfeurs. // Source : Richard Rydge

« Les publicités de Samsung, selon nous, privaient les consommateurs d’un choix éclairé et donnaient à Samsung un avantage concurrentiel injuste », déclare le président de l’ACCC, Rod Sims. Et d’ajouter que « Samsung a montré les téléphones Galaxy utilisés dans des situations qu’ils ne devraient pas être pour attirer les clients ». La sanction financière est susceptible d’être très élevée.

La problématique de l’étanchéité n’est pas anodine en Australie : ce pays est ceinturé par deux océans (Pacifique et Indien) et sa population est très majoritairement concentrée sur le littoral (les terres sont désertes). En outre, sur un plan culturel, les activités aquatiques sont très prisées dans le pays, à commencer par l’inévitable surf, mais aussi la natation, et la plage est l’un des lieux les plus fréquentés.

Selon l’ACCC, il y a eu plus de 4 millions de smartphones Galaxy qui ont été vendus dans le pays.

Partager sur les réseaux sociaux