Après quelques jours de silence, le PDG de Tesla a repris ses bonnes vieilles habitudes et a recommencé à poster sur Twitter.

20 millions de dollars n’auront pas suffit à convaincre Elon Musk d’arrêter de poster sur Twitter. Après quelques jours de silence, le CEO a posté ce 1er octobre 2018 la chanson O.P.P. du groupe Naughty By Nature, célèbre dans les années 1980.

Il l’a accompagnée d’un seul message : « Naughty By Nature » suivi d’un smiley clin d’œil. Ce nom signifie « je suis un vilain garçon par nature » dans le sens « je désobéis souvent, c’est dans ma nature ». Nouvelle provocation ou aveu d’échec ? Cette référence peu subtile arrive trois jour après qu’Elon Musk a accepté de quitter la présidence de Tesla, repris à l’ordre par le gendarme boursier américain (SEC).

Elon Musk évite les ennuis avec des gages de bonne conduite

Les termes de cet accord stipulent que Tesla versera 20 millions de dollars à la Securities and Exchange Commission, tandis qu’Elon Musk devra payer également 20 millions de dollars à titre personnel. Cette punition survient à la suite d’une enquête causée par un tweet du milliardaire posté le 7 août dernier. Il y mentionnait, de manière soudaine, son envie de retirer Tesla de la cotation boursière.

Or, une telle annonce ne peut pas être formulée sans conséquence. Le gendarme boursier américain a ainsi porté plainte, le 27 septembre 2018, contre Elon Musk, après une enquête sur ce gazouillis considéré comme « faux et trompeur », susceptible d’induire les actionnaires en erreur.

Pourtant, le « garnement » Elon Musk n’a visiblement toujours pas décidé de quitter Twitter.

Crédit photo de la une : YouTube/PowerfulJRE

Partager sur les réseaux sociaux