Ford espère transporter des personnes et des marchandises avec des véhicules autonomes d'ici 2021. Le constructeur américain se donne donc trois ans pour développer sa technologie.

Au cours de la présentation de la dernière Focus, à laquelle nous avions assisté, Ford n’a pas manqué de rappeler ses ambitions dans la conduite autonome, promettant un service ultra complet et capable de transporter des personnes et des marchandises avec des véhicules qui seraient connectés à des villes intelligentes.

Le constructeur américain affirme à présent avoir un objectif en tête : l’année 2021. Ford se donne trois ans pour développer sa technologie et laisser la réglementation statuer sur les enjeux relatifs au droit — ce qui ne sera pas une mince affaire.

Ford se donne trois ans

Dans une interview accordée au Financial Times le 15 avril 2018, Jim Farley, vice-président exécutif et président de Global Markets, a partagé sa vision du futur : lancer une plateforme à grande échelle, qui soit à la fois rentable et efficiente, qui soit ouverte à des partenaires commerciaux. C’est d’ailleurs déjà le cas à Miami, où Domino’s utilise des Ford autonomes pour livrer des pizzas. Pour le géant américain, l’idée est de donner naissance à un vaste réseau regroupant divers services allant du simple taxi à la logistique en passant par des livraisons. Pendant que certains, comme Jaguar, se contentent simplement de fournir des voitures. 

Les tests actuellement menés par Ford à Miami vont lui permettre non seulement de faire évoluer sa technologie mais aussi d’expérimenter ces nouveaux services. Il devra aussi apprendre à gérer une flotte de véhicules de plus en plus importante. « Ces véhicules vont avoir besoin d’être entretenus, réparés et nettoyés […]. Prendre soin d’un véhicule — qu’il roule de lui-même ou non — requière du temps et de la main d’oeuvre  » rappelait Sherif Marakby, vice-président du département lié aux voitures autonomes et à l’électrification. Il conclut : «  Avant que des milliers de véhicules autonomes n’envahissent les rues, nous devons être préparés à gérer une flotte large et technologique de manière efficace, et les étapes que nous franchissons à Miami représentent une avancée significative ». 

À l’arrivée, Ford s’autorise suffisamment de temps pour voir venir et anticiper les ressources, besoins et leviers nécessaires à la réussite de son service.

Partager sur les réseaux sociaux