Alors que les tests de voitures autonomes ont trouvé leur Eldorado en Californie, Ford va aller s'installer sur la côte Est, à Miami, pour essayer les siennes.

Ford a envie de traverser les États-Unis pour voir si le soleil floridien ne brille pas plus que celui de Californie. Ainsi, le constructeur, qui n’a pas envie de louper un seul virage de la mobilité future, a annoncé qu’il procédera à des tests à Miami «  afin d’étendre ses développements sur ce type de véhicules ». Nous sommes habitués à voir des villes de la côte ouest, mais le géant américain souhaiter expérimenter ailleurs pour récolter des données supplémentaires, notamment en matière d’interaction entre la voiture et les piétons. C’est aussi un signe de démocratisation grandissante de la technologie.

Ford s’installe à Miami

Toutefois, contrairement à des futurs tests qui seront menés en Californie, Ford devra toujours installer un humain dans ses voitures. « Les véhicules équipés circuleront dans les rues de Miami, accompagnés en permanence d’une personne afin d’analyser leur comportement et d’intervenir le cas échéant » précise le constructeur qui fera rouler ses véhicules pendant un an à Miami Beach et dans le centre-ville de Miami, l’une des villes américaines les plus congestionnées en termes de trafic (loin derrière Los Angeles tout de même). Il y aura aussi un partenariat avec Domino’s Pizza pour étudier un service de livraison autonome.

Sherif Marakby, vice-président de la branche Voitures autonomes et électrification, n’hésite pas à faire le parallèle avec un athlète de haut niveau, qui doit méthodiquement s’entraîner pour réussir. « Aujourd’hui, je suis plus inspiré que jamais, car Ford est dans une position similaire vis-à-vis du développement des voitures autonomes  », souligne-t-il, estimant que la lignée d’arrivée est proche.

Partager sur les réseaux sociaux