Boursorama a activé Apple Pay. Les problèmes se multiplient pour les premiers clients impatients de tester.

La Société Générale a mis du temps avant de proposer Apple Pay à ses clients. Mais le jour de la sortie, tout semblait être prêt et les serveurs d’activation ne nous ont pas posé de problème. Le 7 mars 2018, Boursorama a décidé de lancer l’option à son tour, emboîtant le pas à plusieurs banques françaises et internationales. Et s’il est aujourd’hui possible de lancer le processus, le terminer est une opération plus complexe.

Les clients de la banque se sont plaint de nombreuses fois sur les réseaux sociaux entre hier et ce matin. En effet le problème rencontré est particulièrement pénible : à la toute fin du processus, le serveur d’authentification censé envoyer un code de confirmation sur le numéro de téléphone de l’utilisateur est saturé.

Quand elle échoue, l’opération doit être recommencée depuis le début — sans garantie que le serveur sera opérationnel au moment opportun. De plus, nos confrères d’iGen ont noté que si le code arrivait avec du retard, il était impossible de l’utiliser pour terminer l’ajout de la carte. Sans parler du fait qu’un nombre trop important de demandes peut amener à un blocage pur et simple de la carte — un « bug » qui devrait être corrigé sous 24h, entraînant le déblocage des cartes.

Bref, si vous avez un compte Boursorama, il est peut-être judicieux d’attendre que la banque ait déployé un système à la mesure de la demande. Il y a fort à parier que Boursorama n’avait pas anticipé le succès d’Apple Pay et ne s’attendait pas à autant d’activation en même temps.

Partager sur les réseaux sociaux