Recoveo Mobile s'est glissée parmi les startups de la FrenchTech présentes au MWC. L'entreprise annonce qu'elle est désormais capable de récupérer les données de smartphones tournant sous Android, mais aussi iOS.

Il y a cinq ans, Recoveo Mobile lançait officiellement son activité de « laboratoire de récupération de données » sur Android. En ce mois de février 2018, l’entreprise française s’est frayée un chemin jusqu’au Mobile World Congress de Barcelone, où elle se présente aux visiteurs sur le stand du salon dédié aux innovations de la FrenchTech.

L’activité de Recoveo est la suivante : lorsque votre téléphone est défectueux, bloqué ou endommagé (par exemple, lorsqu’il est tombé dans l’eau ou qu’il a subi un choc), cette startup vous propose de récupérer pour vous les données qu’il contient.

Recoveo Mobile ne se contente d’ailleurs pas des smartphones, et annonce pouvoir intervenir sur des clés USB, des serveurs RAID, des cartes mémoires ou des tablettes.

« Des années de photos »

En dix ans, l’entreprise estime avoir reçu plus de 30 000 disques durs de la part de ses clients, et avoir assuré 600 récupérations en 2017. « Nous recevons surtout des smartphones envoyés par des particuliers, nous explique le fondateur Florent Chassignol. Nous récupérons parfois des années de photos prises dans leurs téléphones.  »

« Notre laboratoire technique est coupé d’Internet, et lorsque nous renvoyons les données et qu’elles passent par des douanes, elles sont cryptées [sic : lire « chiffrées]  », poursuit-il lorsqu’on l’interroge sur la sécurité des données ainsi recueillies par les soins de Recoveo Mobile.

La plupart du temps, l’entrepreneur nous explique que les personnes qui le contactent fournissent leur mot de passe, ce qui simplifie logiquement le travail de Recoveo Mobile. D’autres exemples sont plus délicats : « Nous avons déjà été contactés pour des histoires d’infidélité, et reçu un téléphone de la part d’une cliente qui voulait que nous récupérions les données pour savoir si elle était trompée par son mari », note Florent Chassignol.

À l’heure actuelle, Recoveo Mobile dispose de deux laboratoires en France, à Paris et Lyon. Au total, 24 personnes travaillent à la récupération des données. « Nous recevons un téléphone par jour, et cela peut prendre entre moins d’une semaine et quatre semaines pour parvenir à récupérer les données », détaille notre interlocuteur.

Entre une et quatre semaines pour récupérer les données

La startup prétend désormais être parvenue à récupérer les données des iPhone, mais ne donne pas davantage de précision sur la manière dont elle s’y prend. Florent Chassignol se contente de déclarer que « quand Apple sort un téléphone, il y a toujours des failles ». Nous n’en saurons pas davantage.

Quant aux conseils pratiques, Recoveo Mobile invite les utilisateurs à « agir vite ». « En matière de récupération des données, le temps est notre ennemi, notamment à cause du problème de l’oxydation », ajoute l’entrepreneur. La facture est en tout cas salée : selon les cas, la récupération des données peut coûter entre 500 et 2000 €.

Partager sur les réseaux sociaux