Le sexisme ambiant s'immisce jusque dans les claviers de nos smartphones. Avec Sheboard, Plan International Finland propose de changer cela : son clavier pour smartphones Android utilise la saisie prédictive pour éviter les stéréotypes de genre.

Le phénomène du sexisme, qui connaît depuis les révélations l’affaire Harvey Weinstein une médiatisation accrue, n’est pas étranger au monde des technologies. S’il se produit malheureusement dans le giron d’universités ou d’entreprises du secteur, c’est parce qu’il constitue un phénomène à la fois culturel et collectif.

Imprégné jusque dans notre langage, et donc nos pensées, il se révèle d’ailleurs lorsque les outils technologiques façonnés par l’homme reproduisent eux-même des biais genrés.

Les images et les mots sont porteurs de sens, et façonnent à ce titre le champ des possibles pour les individus. C’est à partir de ce constat que vient de naître Sheboard, un clavier pour smartphones qui invite ses utilisateurs à réfléchir à la manière dont nous nous adressons aux individus — et tout particulièrement les femmes — en fonction de leur genre.

La saisie prédictive au service de l’égalité

L’initiative a été lancée par l’organisation humanitaire Plan International Finland, qui s’attache à défendre les droits des enfants et l’égalité entre tous les genres. Samsung Electronics Nordic a apporté son soutien financier au projet.

« En utilisant la saisie de texte prédictive, il suggère d’utiliser un langage et des mots plus diversifiées quand on parle de filles ou de femmes, peut-on lire dans une FAQ sur le site de Sheboard. Selon plusieurs études, nous parlons différemment aux enfants en fonction de leur genre. Nous parlons aux garçons de leurs capacités. Nous parlons aux filles de leurs corps. Cela influence la manière qu’ils ont de se voir »

L’objectif visé par Sheboard est ainsi d’encourager les femmes comme les hommes (de tous âges) à prendre conscience des stéréotypes de genre. Plan International Finland présente d’ailleurs le projet comme « une amorce à la discussion et non une solution en elle-même ».

Sheboard, pour l’instant disponible gratuitement sur Android, a été conçu pour ressembler aux claviers que l’on trouve habituellement sur les smartphones. Pour l’instant, il n’est disponible qu’en anglais, langue dans laquelle il propose donc un texte prédictif à son utilisatrice ou utilisateur, censé favoriser l’inclusivité et l’empowerment féminin.

Disponible gratuitement sur Android

Peu à peu, Sheboard « apprend » pour donner des propositions de mots correspondants aux usages de son utilisatrice ou utilisateur. La fréquence à laquelle les mots sont tapés dans le clavier est récolté pour améliorer les prédictions, mais aucune donnée ne sort du téléphone, précise Plan International Finland.

Et si vous vous demandez pourquoi l’organisation n’a pas également créé un « Heboard », voici sa réponse : « Sheboard est destiné à tout le monde — les filles, les garçons et toute personne qui veut l’utiliser. Nous sommes d’accord sur le fait que la question de l’égalité des genres concentre autant le comportement des garçons et des hommes que celui des filles et des femmes, et que les stéréotypes sexistes nuisibles nous concernent tous. Néanmoins, des preuves montrent que les normes de genre ont un impact particulièrement profond sur l’empowerment des filles, et sur leurs attentes futures à l’échelle mondiale. »

Partager sur les réseaux sociaux