L'heure du bilan a sonné. Pour Numerama, 6 gadgets, objets technologiques roulants, volants ou immobiles, ont marqué l'année 2017 et seront à suivre en 2018.

Quoi qu’en disent celles et ceux qui résistent à son arrivée, la fin de l’année approche à grands pas. Et à moins d’une sortie majeure d’un produit révolutionnaire (disruptif-IA-blockchain-chatbot-autonome), les meilleurs gadgets de 2017 sont déjà dans les rayons des magasins ou les listings virtuels des e-commerçants. Les pires aussi… si les entreprises qui les produisent n’ont pas mis la clef sous la porte.

La rédaction s’est concertée pour faire un petit bilan et adresser ses palmes de l’année. Les objets présentés ici n’ont pas été choisis selon les critères habituels des guides d’achat qui tentent de vous conseiller selon un budget et des usages précis. Non, ici, il sera question de produits qui, grosso modo, ont mis tout le monde d’accord ou presque cette année.

Nintendo Switch

Ah, Nintendo. À l’heure où Sony et Microsoft se battent pour tenter d’aguicher les joueuses et les joueurs avec du 4K 60 FPS qui n’arrive quasiment jamais ou des labels audio pimpants, Nintendo sort une console aux caractéristiques modestes (lire : une Nvidia Shield) qui affiche du 720p et jusqu’à du préhistorique 1080p sur une télé et… qui cartonne.

Elle cartonne, parce que Nintendo a compris que la technique passait derrière le gameplay et le fun pour tous les âges. Elle cartonne, parce que les rares jeux disponibles sur Switch sont tous des pépites. Elle cartonne, parce qu’elle relève le défi de marier une console de salon à une console portable, sans que l’une ou l’autre ne soit desservie dans l’exercice. Elle cartonne, parce qu’elle est aujourd’hui vendue à un prix honnête et accessible et ne demande pas un équipement à plusieurs milliers d’euros pour tirer parti de ses capacités.

Bref, après une Wii U moribonde, Nintendo montre en 2017 qu’il sait toujours aussi bien ce que jeu vidéo veut dire. Et si tout se passe bien, 2018 sera l’année de l’explosion des records pour la Switch. C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Samsung Galaxy S8

Après une année 2016 pour le moins problématique, Samsung s’est relevé en 2017. Le géant est toujours empêtré dans un scandale d’état en Corée du Sud et son combat contre les marques chinoises qui veulent prendre sa place ne fait que commencer, mais il a enfin sorti un smartphone dont l’histoire de la tech se souviendra : le Galaxy S8. Cet engin est en effet le premier d’une longue série à adopter un design plein écran sur la face avant, avec le petit plus de Samsung qui joue sur les bords biseautés pour donner une impression d’infini.

Le Galaxy S8 est un précurseur et aussi, pour beaucoup, un smartphone qu’on ne peut pas détrôner en 2017 quand il s’agit de design industriel. Il s’approche de la perfection tactile avec élégance, mettant en avant tout le contenu pour laisser le contenant disparaître. Quelques défauts subsistent encore — le bouton Bixby, le capteur d’empreintes digitales au dos –, mais ce smartphone a créé une génération qui marche sur ses traces.

Apple iPhone X

2017 est aussi une grande année pour Apple : le constructeur a sorti ses plus beaux iPhone depuis bien longtemps et un modèle de tous les superlatifs, embarquant le premier écran OLED à faire tourner iOS et le premier dispositif d’authentification biométrique à vraiment fonctionner avec un visage. L’encoche n’a pas mis tous les esthètes d’accord, mais encore une fois, Apple a prouvé qu’il savait faire du très haut de gamme sans compromis, durable et mis à jour sur le long terme : à n’en pas douter, l’iPhone X restera une référence en 2018.

Tesla Model 3

Il ne restait pas beaucoup de temps à Tesla pour avoir sa place dans ce top de l’année 2017. Et pourtant, c’est fait : les premiers exemplaires de la Model 3 ont été livrés aux clients impatients et la production semble enfin s’accélérer après des semaines de déboires. En plus d’être un petit bijou de technologie comme ses sœurs, la Model 3 de Tesla est un challenge en soi : en divisant le prix par deux de ses véhicules, le constructeur américain s’adresse désormais à un plus large public.

En augmentant la taille de sa cible, Tesla a conservé sa maîtrise et ses exigences : des véhicules élégants, rapides et agréables à conduire bardés de capteurs qui, un jour, leur permettront d’être totalement autonomes. Et c’est précisément en cela que la Model 3 figure dans notre top des gadgets de l’année, Tesla amorce enfin une étape de sa vie d’entreprise qui garantira sa survie ou la précipitera vers la faillite : la démocratisation. On lui souhaite la première option.

Shadow

Le gadget qui n’en est pas un par excellence. En 2017, la 4G s’est structurée, le débit a globalement augmenté et les réseaux sont prêts, aujourd’hui, à soutenir une nouvelle génération de services de cloud computing. C’est en tout cas le pari de Shadow, qui propose depuis le printemps un service d’ordinateur dans le cloud accessible via des applications macOS, Windows ou Android ou un client léger à brancher à un écran.

Avant la fin de l’année 2017, Shadow s’est officiellement lancé en s’adressant au plus grand nombre par l’ouverture de son service aux connexions ADSL. L’offre fibre nous avait séduits et même s’il reste des progrès à faire, Shadow est aujourd’hui parfaitement utilisable et ne cessera de s’améliorer. Et ce n’est pas tous les jours que des Français préfigurent l’un des usages de l’informatique de demain. Pour en savoir plus sur Shadow, rendez-vous sur leur site.

DJI Spark

Après des débuts réservés aux semi-professionnels du drone, DJI a décidé de partager son savoir sur de nombreuses gammes de produits. Après le Mavic Pro acclamé par la critique et le public, le Spark s’est imposé comme la référence en matière de drone en 2017. Compact, léger, ultra-polyvalent et équipé d’optiques stabilisées permettant de tourner des vidéos en 1080p, ce petit drone a tout pour lui… pour la moitié du prix de son grand frère.

Avec le Spark, DJI a clairement montré cette année qu’il savait déployer son savoir-faire sur des objets moins onéreux tout en conservant une énorme exigence en termes de qualité pour ses produits. L’avance du Chinois sur le marché du drone grand public est désormais actée : nous avons hâte de voir ce qu’il nous réserve en 2018.

Google Home Mini

Si ce guide était anglophone, on nous prendrait pour des hommes préhistoriques. En effet, les assistants vocaux sous la forme d’enceintes connectées ont déjà été adoptés dans la plupart des pays anglophones, États-Unis en tête — et Alexa d’Amazon domine assez nettement le marché. En France, cela dit, les assistants prennent des précautions et Google a sorti son Home avec beaucoup de retard par rapport à sa date de lancement. Le Home Mini, lui, a eu le droit à une sortie internationale et s’impose en France comme le véritable vecteur de l’intégration des enceintes connectées dans les foyers.

En effet, il fait tout ce que fait son grand frère — qualité de son en moins — mais ne coûte que 59 €. Mieux encore : Google a réussi son push commercial en France et le Google Home Mini est quasiment offert pour l’achat d’autres objets connectés, comme les Philips Hue. Si on considère que la recherche vocal est l’un des avenirs à moyen terme de nos interactions avec le web, alors Google a pris l’avance qu’il fallait en France pour se démarquer.

N’hésitez pas à partager en commentaires les gadgets sortis en 2017 qui vous ont le plus marqués et qui, d’après vous, créeront les tendances de 2018.

Ulrich Rozier, co-fondateur d’Humanoid, est actionnaire du groupe Blade (Shadow)

Article publié initialement le 26 décembre 2017

Partager sur les réseaux sociaux