En 2017, le débit moyen des connexions à Internet dans le monde a augmenté. Des progrès colossaux de certains pays permettent de rattraper le retard de ceux qui n'ont pas bougé.

Si vous avez eu un doute un jour sur la vitesse de votre connexion ADSL, 4G ou Fibre, il y a des chances que vos doigts aient tapoté www.speedtest.net dans la barre d’adresse ou sur Google. Cet outil extrêmement populaire permet de donner une valeur indicative pour la vitesse de téléchargement et de téléversement (ok, pour l’upload) d’une connexion à Internet, qu’elle soit fixe ou mobile.

Plus rustique que l’épuré Fast.com de Netflix, Speedtest a l’avantage de l’âge, si bien que le site est capable de produire un panorama de la vitesse d’Internet en compilant les tests effectués par ses utilisateurs. Bien entendu, la méthodologie n’est pas infaillible et les chiffres moyens pourraient être contredits par des études plus poussées sur le terrain. Cela dit, même avec cela en tête, le rapport permet de prendre le pouls du débit à l’échelle mondiale.

Download Depuis 2016 Upload Depuis 2016
Mobile 20,28 Mb/s +30,1 % 8,65 Mb/s +38,9 %
Fixe 40,11 Mb/s +31,6 % 19,96 Mb/s +24,9 %

Débits Internet moyens dans le monde constatés en décembre 2017.

Et en 2017, le constat est sans appel : Internet va plus vite, en moyenne, dans le monde. L’augmentation du débit moyen constatée par le service est de 30,1 % en téléchargement mobile, 38,9 % en téléversement mobile et 31,6 % en téléchargement fixe pour 25,9 % en téléchargement mobile. Par rapport à l’année dernière à la même époque, on est donc à un beau bilan pour 2017. La moyenne en téléchargement sur mobile est à 20,28 Mb/s et en fixe à 40,11 Mb/s. En téléversement, on se retrouve à 8,65 Mb/s sur mobile et 19,96 Mb/s en fixe. Si vous n’avez que de l’ADSL capable de monter autour de 20 Mb/s, 25 les beaux jours, félicitations : votre connexion est officiellement deux fois moins rapide que la moyenne planétaire.

Top 5 des meilleures augmentations de débit

Plusieurs pays ont fait des efforts considérables cette année pour améliorer l’accès à Internet de leurs citoyens — ce qui permet de tirer le pourcentage d’augmentation vers le haut. Ainsi, si l’on voit que le Laos n’a qu’une connexion mobile moyenne à 13,77 Mb/s, ce serait ignorer l’évolution de 249,5 % qui lui permet d’atterrir à la première place de ce top. Hong Kong est particulièrement impressionnant en mobile, avec une moyenne à 35,64 Mb/s — la France se place à 29,79 sur le même index.

Téléchargement mobile
Pays Augmentation Vitesse moyenne en Mb/s
Laos 249,5 % 13,77
Vietnam 188,7 % 19,54
Trinité-et-Tobago 133,1 % 11,68
Hong Kong 102,6 % 35,64
Liban 92,3 % 24,50

Sur l’internet fixe, c’est a priori la Réunion qui arrive en tête du classement Speedtest. On arrive dans le DROM français à 62,64 Mb/s en moyenne sur les connexions fixes. À titre de comparaison, la France métropolitaine, 21e du classement mondial Speedtest, est à 63,67 Mb/s : c’est donc à peu près comparable… si les mesures sont correctes. Comme nous le rappelle Stéphane Bortzmeyer, des erreurs de géolocalisation, sur une région aussi petite, peuvent fausser la donne. D’autant que le chiffre atteint par La Réunion est très proche de celui de la France métropolitaine.

Téléchargement fixe
Pays Augmentation Vitesse moyenne en Mb/s
Reunion 141,5 % 62,64
Guatemala 116,7 % 12,04
Ghana 82,1 % 18,96
Peru 80,1 % 16,48
India 76,9 % 18,82

Moins réjouissant pour l’état des infrastructures : des baisses notables ont été également constatées dans certains pays du monde. Au Maghreb, Algérie, Tunisie et Maroc ont tous les trois subi des baisses dans l’un ou l’autre des domaines. Le plus touché est l’Algérie : les citoyens ont vu leur vitesse de connexion se dégrader de 23,9 % sur les lignes fixes pour atteindre les 3,76 Mb/s en moyenne — ce qui est très faible. La Tunisie est moins touchée, mais perd quand même 3,2 % de sa vitesse fixe globale pour atteindre une moyenne à 6,90 Mb/s. De son côté, le Maroc subit une baisse de sa connexion mobile de 6,3 %, atteignant 15,03 Mb/s. Ce n’est pas dramatique, mais c’est dommage.

Le reste du rapport peut être consulté à cette adresse. Le classement complet est accessible et actualisé en permanence à cette adresse. En mobile, le pays à la connexion la plus rapide est la Norvège avec 62,66 Mb/s de moyenne. En fixe, c’est Singapour qui domine avec 153,85 Mb/s. On peut se demander aujourd’hui si la fin de la neutralité du net aux USA, autorisant un Internet à plusieurs vitesses, aura un impact concret sur la vitesse des connexions.

Partager sur les réseaux sociaux