L’armée ukrainienne veut échapper aux systèmes de brouillage russes avec de nouveaux drones de combat, capables de naviguer sans GPS.

La course technologique entre l’Ukraine et Russie se résume beaucoup à lancer des drones et les contrer. Tandis que de nombreux systèmes de brouillage ont été mis en place pour perturber le fonctionnement de ces engins volants, le magazine The Economist a révélé fin mai que l’Ukraine développe des drones capables de se diriger sans GPS.

Pour rappel, les drones, civils ou militaires, utilisent des cartes et des systèmes de positionnement pour se diriger et frapper leurs cibles. Si la connexion avec l’opérateur est brouillée, l’appareil reviendra vers son point de départ automatiquement, ou s’arrêtera net en plein vol.

L’armée ukrainienne cherche à contourner cet obstacle technologique en mettant au point un nouveau logiciel de déplacement. Baptisé « Eagle Eye », « l’œil de l’aigle » en anglais, ce système compare les données récupérées par les avions et autres appareils de reconnaissance avec la vidéo réalisée en direct par le drone. L’opérateur peut ainsi continuer à se déplacer vers des zones répertoriées précédemment par des moyens aériens.

L'Ukraine a diffusé la vidéo de la destruction d'une batterie anti-aérienne russe. // Source : Ministère de la défense ukrainien
Une batterie anti-aérienne russe détruite par un drone kamikaze ukrainien. // Source : Ministère de la défense ukrainien

Des drones pour frapper automatiquement les chars

Les drones ukrainiens devraient aussi intégrer de l’intelligence artificielle pour reconnaitre des cibles telles que des chars ou des lance-roquettes et les frapper automatiquement dès qu’ils sont repérés par la caméra.

Kurt Volker, ancien ambassadeur américain auprès de l’OTAN et ex-représentant spécial pour l’Ukraine, a déclaré au journal que « cette technologie pourrait être un facteur important pour aider l’Ukraine, mais qu’il faudra du temps pour voir son efficacité. ».

Un commandant de l’armée ukrainienne, qui participe au développement de cette technologie, affirme que ces technologies sont déjà testées sur le front. Les stations de brouillage ainsi que les batteries de défense anti-aérienne seraient la principale cible de ces appareils.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !