Un modèle de drone britannique a fait son apparition sur le front. Son utilisation par l’armée ukrainienne n’est pas encore concrète.

Un nouveau drone a fait son apparition dans le ciel ukrainien. Des soldats russes ont repéré la carcasse échouée d’un modèle fuselé, plus de 60 km derrière la ligne de front, dans les zones occupées de l’Ukraine depuis l’invasion russe. Une vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux le 19 février 2024.

L’appareil a rapidement été identifié comme un Banshee Jet 80 de fabrication britannique. Ce drone est testé par la Royal Navy (la marine britannique) pour des missions de reconnaissance depuis 2021, avec un déploiement plus concret depuis 2023. Le Royaume-Uni n’a pas communiqué sur la livraison de Banshee à l’Ukraine, Londres a seulement fait mention d’appareils « longue portée » qui sont longtemps restés mystérieux.

Ces drones modernes sont capables de voler dans un rayon de 3 000 km avec une vitesse de pointe exceptionnelle de 720 km/h. Ces compétences peuvent être atteintes grâce à un moteur à turbine à gaz, bien plus puissant que les hélices ou moteur électrique des autres appareils.

Un drone modifié échoué dans les zones occupées de l'Ukraine.  // Source : X
Un drone modifié échoué dans les zones occupées de l’Ukraine. // Source : X

De nouveaux drones pour remplacer le manque de munitions

Cet appareil a été conçu pour des missions de reconnaissance, mais il est possible que l’armée ukrainienne le détourne pour en faire aussi une arme kamikaze. L’agence de presse liée au gouvernement russe suggère que le « nez » du Banshee était rempli d’explosifs, sans que l’on puisse le vérifier. On ignore ce qui a causé la chute du drone.

Le manque de munitions de l’armée l’ukrainienne la pousse à innover, transformer les drones et multiplier leur utilisation pour continuer à résister. Dans certains cas, les drones peuvent être plus efficaces que des canons, notamment lorsqu’il s’agit de frapper des cibles mouvantes à faible portée. De nombreux modèles de blindés n’ont pas été conçus pour résister à des frappes à des endroits très précis, les rendant fatalement fragiles aux drones.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.