Des vidéos diffusées par l’armée ukrainienne montrent plusieurs attaques de drones contre des chars russes. L’une d’elles a gravement endommagé un des rares véhicules blindés BMPT Terminator.

Les drones de tourisme modifiés continuent à faire des dégâts sur le front en Ukraine. Des militaires ukrainiens ont d’abord diffusé le 11 août 2023 la vidéo d’une attaque par drone kamikaze contre un char T-90 russe. Les images tournées par la 80e brigade d’assaut aérien montrent le tank pris en chasse par les appareils. Une mauvaise manœuvre du tankiste conduit le véhicule blindé directement dans un ravin. Les militaires ukrainiens en profitent pour lancer un drone auquel est accrochée une grenade anti-char et détruire le tank.

Selon le compte spécialisé War Monitor sur X (anciennement Twitter), la destruction du T-90 a eu lieu au sud de Klishchiivka à Donetsk, près de Bakhmut.

Cette vidéo illustre l’impact que peuvent avoir encore des drones de commerce modifiés contre des tanks produits dans les années 90 et 2000 en Russie. L’appareil en question est un modèle FPV avec vue du vol en première personne depuis un casque pour le pilote. La marque chinoise DJI, leader du marché, en vend pour environ 800 euros, d’autres fabricants proposent leur modèle FPV pour 500 euros sur Alibaba. Un tank T-90 couterait entre 2 et 4 millions d’euros.

Le deuxième Terminator endommagé

Le 12 août, l’armée ukrainienne diffuse une autre vidéo d’attaque par drone FPV, cette fois contre un véhicule blindé BMPT Terminator. Ce « char » a été conçu spécialement afin d’accompagner et de protéger les autres blindés sur le champ de bataille. Ce n’est pas un tank, mais un engin polyvalent, adapté à des batailles en terrain urbain par exemple.

Les images ont été tournées dans la région de Donetsk également. Le « Terminator » est harcelé par plusieurs drones FPV et finit par être endommagé. Un tank russe T-80 vient ensuite le tracter avant d’être à son tour attaqué par un appareil ukrainien.

Le « Terminator » a été déployé pour la première fois en Ukraine lors de l'invasion russe. // Source : TASS
Le « Terminator » a été déployé pour la première fois en Ukraine lors de l’invasion russe. // Source : TASS

Si ce « Terminator » ne peut plus revenir sur le front, il s’agirait alors du second modèle détruit par l’armée ukrainienne. Le premier a été anéanti en février dernier. La Russie comptait une dizaine de BMPT Terminator au début son invasion totale en 2022.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !