OpenAI a ouvert plus largement l’accès à ChatGPT en version mobile sur Android. L’application peut désormais être téléchargée depuis la France.

Les restrictions qui empêchaient l’installation de ChatGPT sur Android depuis la France sont désormais levées. Depuis le 31 juillet, l’application mobile peut être installée sur les smartphones situés dans l’Hexagone, à condition d’avoir au moins Android 6 (en pratique, l’écrasante majorité des personnes sous Android utilise déjà branche ou une plus récente).

« Notre application ChatGPT pour Android est maintenant disponible dans tous les pays et régions où ChatGPT est supporté », a fait savoir OpenAI, le laboratoire qui a développé le célèbre agent conversationnel, ou chatbot en anglais. Sur son site, la société a actualisé la liste des pays ayant accès à la version web comme à la version mobile : elle compte 195 territoires.

ChatGPT OpenAI chatbot
Vous pouvez maintenant embarquer ChatGPT dans la poche, sur Android ou iOS. // Source : Numerama

Comme sur la version de bureau, l’application mobile de ChatGPT comporte toutes les options attendues : on peut taper au clavier, ou bien dicter son instruction à la voix, à condition de donner l’autorisation d’enregistrer l’audio. L’appli donne accès à l’historique du compte, qui est donc partagé avec la version web, ainsi qu’à une poignée de réglages liés à la confidentialité.

L’outil d’intelligence artificielle avait eu droit à un premier déploiement sur Android fin juillet, avec un lancement modeste dans quatre pays — États-Unis, Inde, Bangladesh et Brésil. On avait cru qu’il était possible de passer entre les mailles du filet en installant l’application via les fichiers APK, et non par Google Play, mais OpenAI avait bloqué cette option.

ChatGPT est déjà lancé sur iOS

Sur iOS en revanche, le chatbot est disponible depuis quelques mois déjà. Après un lancement initial aux États-Unis, OpenAI a ouvert l’application au reste du monde ce printemps — on avait alors passé en revue l’installation de ChatGPT sur l’iPhone, et les quelques particularités du logiciel sur mobile. Ici aussi, on peut utiliser un ordre vocal au lieu de tout taper à la main.

Sauf si vous avez déjà un abonnement actif pour ChatGPT Plus, la version de l’agent conversationnel auquel vous avez droit dans la version gratuite est GPT-3.5, que ce soit sur mobile ou sur le web. L’abonnement ChatGPT Plus donne accès à GPT-4, annoncé comme bien plus performant, notamment face à la concurrence, ainsi qu’à divers avantages, notamment une priorisation de vos requêtes sur celles des autres.

Actuellement, cette option n’est pas disponible depuis la version mobile de ChatGPT — un bouton est présent, mais grisé. Il est toutefois possible de s’abonner via le site web. ChatGPT Plus est facturé 20 dollars par mois.

Si le public a manifesté un très vif intérêt pour le chatbot, depuis son lancement fin novembre, cette popularité est désormais en léger recul. Une baisse à relativiser : son audience reste encore très importante et ce tassement pourrait aussi être le fruit à la fois de la pause estivale — les élèves en ont peut-être moins besoin pendant les vacances — et le signe d’une utilisation désormais normale de l’outil,

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !