Nous avons posé 6 questions aux deux chatbots propulsés par intelligence artificielle. Entre Google Bard et ChatGPT de OpenAI, qui est le meilleur assistant virtuel ? Pour l’instant, le résultat est sans appel.

Cela faisait quelques mois qu’on l’attendait : Google Bard est enfin disponible officiellement en France, ainsi que dans l’Union européenne. Alors qu’une grande partie du monde de la tech se prenait de passion pour le concurrent ChatGPT, les regards interrogateurs se tournaient vers Google : alors, c’est pour quand ?

Finalement, Bard est accessible aux Français et Françaises depuis le 13 juillet 2023, via une interface web sobre et efficace, qui ne manque pas d’insister sur le fait que « Bard est expérimental » et qu’il « peut parfois se tromper ou fournir des réponses inexactes ou inappropriées ».

La question se pose alors : qui de ChatGPT ou Google Bard est le meilleur assistant ? Rappelons-nous que les générateurs de texte font encore beaucoup d’erreurs et qu’il faut en permanence vérifier ce qu’ils proposent — car le ton qu’ils utilisent, très assuré, peut souvent être interprété comme un gage de fiabilité.

Pour le savoir concrètement, j’ai posé 6 questions à ChatGPT de OpenAI et Bard de Google. À chaque fois, j’ai copié collé le même « prompt » (la consigne) pour les deux IA. À date du 13 juillet, le constat est sans appel : Google Bard est à la traine sur quasiment tous les sujets. Est-ce à cause d’un excès de prudence de la part de Google ? Qu’il s’agisse de la compréhension des consignes ou des informations partagées, ChatGPT l’a clairement emporté. En voici la preuve.

1. Prépare-moi un entrainement sportif

J’ai demandé aux deux IA de me préparer un entraînement sportif sur le mois d’août, pendant la pause d’été, avant de reprendre le roller derby en septembre.

Prompt : Bonjour, je fais du roller derby, un sport méconnu mais très intense. Il s’agit de faire du contact en patins à roulettes, ce qui demande du cardio, des bonnes cuisses et une excellente explositivé. Pour me préparer à la rentrée (1er septembre), j’aimerais avoir un programme sportif pour garder le niveau, pendant tout le mois d’août. La contrainte, c’est que je n’ai pas d’instruments à ma disposition, et j’ai du mal à faire des squats car j’ai mal aux genoux. Je fais du sport en temps normal 3 fois par semaine, à raison de 2h par session, c’est plutôt intense comme sport. Peux-tu me préparer un programme à suivre pendant le mois d’août 2023 ?

Résultat : Google est à la ramasse : Bard m’a proposé de faire des entraînements de roller derby le mardi, alors que j’avais sous-entendu fortement qu’il n’y avait pas d’entraînements pendant l’été. Ses propositions sont très courtes, et il me demande de faire des squats, alors que j’avais précisé que je ne voulais pas en faire. ChatGPT a mieux compris tous ces éléments.

Victoire pour : ChatGPT

Google Bard ChatGPT

2. Aide-moi à choisir un scooter électrique

Prompt : J’aimerais acheter un scooter électrique, un équivalent 125. J’ai deux contraintes : la batterie doit être amovible et j’aimerais de la place pour ranger un deuxième casque sous la selle. Quelles sont mes options ?

Résultat : Bard et ChatGPT m’ont tout deux conseillé d’acheter une Super Soco TC Max, qui est… une moto, et non un scooter. Peut-être ont-ils confondu avec la marque TMAX, mais les informations données sont fausses sur les deux sites.

Victoire pour : Aucun des deux. Mieux vaut aller lire Numerama ;)

Google Bard ChatGPT

3. Pour voyager en vélo pendant une semaine

Prompt : Je prépare une semaine de vélo avec mes amis en France. Nous partons de Strasbourg et nous avons 7 jours : il faut qu’on soit rentrés à Strasbourg le septième jour. Peux-tu me préparer un parcours de vélo, jour par jour, avec les villes et les points d’arrêt ?

Résultat : Les deux s’en sont bien sortis, avec un kilométrage par jour et des étapes dans des jolis coins d’Alsace (c’est joli, l’Alsace !). ChatGPT m’a proposé un parcours un peu plus lourd en termes d’intensité, entre 60 et 90 km tous les jours. Bard a plus misé sur les paysages et les points d’étape, avec des journées à seulement 30 km.

Victoire pour : Google Bard (30 km c’est déjà beaucoup pour moi !)

Google Bard ChatGPT

4. Et le code, alors ?

Prompt : Crée une fonction google apps script pour google sheet qui télécharge un flux RSS dans une feuille. L’entrée sera les champs du flux à afficher.

Résultat : ChatGPT est « absolument parfait », me dit Baptiste Michaud, président d’Humanoid qui m’a aidée avec ce prompt car je ne suis pas développeuse. « Le code est protégé contre les erreurs d’entrée, donne une utilisation directe. » Du côté de Bard, c’est beaucoup plus compliqué : « Je n’arrive pas à le faire produire un code qui fonctionne en google apps script, un langage de Google.» Oupsi.

Victoire pour : ChatGPT

Google Bard ChatGPT

5 .Raconte-moi Numerama

Prompt : Je cherche des informations sur le site d’information Numerama. Peux-tu me dire ce que tu sais sur ce site ? (ses origines, de quoi le média parle, les membres actuels de son équipe, à quel groupe il appartient)

Résultat : Tout est chaos ! Bard a tout simplement inventé n’importe quoi : Numerama aurait été fondé par Guillaume Rozier (au lieu de Guillaume Champeau) en 2007 (au lieu de 2002), et appartiendrait au groupe Le Monde ! (au lieu de Humanoid). ChatGPT, a commis moins d’erreurs, même s’il y a quand même des fausses informations (Numerama aurait été fondé en 2004 et le groupe Humanoid serait propriétaire du site Les Numériques).

Victoire pour : ChatGPT

Google Bard ChatGPT

6. Mais au fait, pourquoi le ciel est bleu ?

Prompt : Explique-moi pourquoi le ciel est bleu, comme si j’étais un enfant de 5 ans.

Résultat : Les deux IA se sont plutôt bien adaptées à la consigne, mais ChatGPT a également changé de ton (« Imagine que … » « et devine quoi !»), alors que Bard est resté plus neutre dans son expression. Google propose toutefois aussi des analogies pour essayer de simplifier l’explication (« Imagine que tu es dans une pièce sombre et que tu allumes une lampe de poche.»)

Victoire pour : ChatGPT

Google Bard ChatGPT

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !