Depuis mai 2023, le hashtag #WhitePeopleFood est devenu viral sur les réseaux sociaux chinois. En cause : les repas occidentaux sans goûts et préparés en deux minutes amusent et intriguent en Chine.

De simples morceaux de carottes et de tomates découpés et posés dans un tupperware, des sandwichs au pain de mie blanc avec une tranche de jambon à l’intérieur, ou encore des œufs durs… Un repas typique pour un occidental, qui n’a que peu de temps pour déjeuner pendant sa journée de travail. Mais, qui fait beaucoup parler de lui en Chine, et a donné naissance au mouvement « White People Food » (« alimentation pour les blancs »).

Cette internaute explique la trend du White People Food.

En comparaison, la nourriture classique chinoise est plus souvent un plat chaud, élaboré et assaisonné, composé de nouilles ou de riz, avec des sauces et une association de légumes et de viande. Un plat qui met bien plus longtemps à être cuisiné qu’un sandwich triangle, en somme. Alors, une fois confrontés à la nourriture occidentale, les Chinois, et en particulier les étudiants partis à l’université américaine, peuvent parfois trouver cette alimentation bien fade et peu appétissante.

Soupe de boulettes chinoise  // Source : Pexels
Soupe chinoise aux boulettes de viande. //
Source : Pexels Photo de Cats Coming

Des repas froids et sans goût

Sur Weibo, un site chinois qui fonctionne un peu sur le modèle de Twitter, les utilisatrices et les utilisateurs sont nombreux à avoir publié des photos de leur expérience d’un repas à l’occidentale, accompagnées d’une légende exprimant avec humour leur souffrance de devoir manger ce genre d’aliments. Cette jeune femme a, par exemple, posté une photo d’une boite de crackers avec des morceaux de fromage et des rondelles de saucisson. « Manger deux bouchées du repas blanc est si mauvais que je me rends compte que je suis toujours en vie », a-t-elle ironisé. Les internautes ont aussi partagé des images de leurs « white people food » sur Xiaohongshu, l’Instagram chinois.

Publication Weibo  // Source : Weibo. Capture d'écran Numerama
Publication Weibo de « White People Food ». //
Source : Weibo. Capture d’écran Numerama

Les Chinois s’étonnent notamment du manque d’assaisonnement dans les plats occidentaux, qui auraient un goût insipide. Le fait que les aliments soient souvent froids, pour limiter le temps de préparation, est aussi pointé du doigt. « Un goût : froid ! Le riz est encore un peu cru. Fondamentalement, un déjeuner de style occidental ne peut être qualifié que d’une sorte de ‘nourriture sèche’ qui est prise du réfrigérateur dans le sac par surprise : pas de chaleur, pas d’assaisonnement », déplore ce Chinois, en commentant la salade qu’il a reçue dans l’avion pour le Canada. Une autre utilisatrice de Weibo a ri de cette nourriture en plaçant sur sa table une banane, un yaourt et un nugget de poulet avec la légende « Déjeuner. White People Food ».

Publication Weibo du mouvement White People Food // Source : Weibo
Publication Weibo du mouvement « White People Food ».
// Source : Weibo

La cuisine à l’occidentale est pratique pour les employés

Mais, la « White People Food » semble tout de même avoir ses avantages. De plus en plus de jeunes travailleurs chinois, aux horaires longs et éreintants à cause de la culture du travail du 966 (travailler de 9h du matin à 9h du soir, 6 jours par semaine), ont adopté la cuisine à l’occidentale, peu chère, rapide et efficace.

Sur Xiaohongshu, certains d’entre eux ont posté le lunch à l’occidentale qu’ils mangent au bureau, vantant la possibilité de le préparer en deux minutes. Avec l’évolution de la société chinoise, le sandwich pain de mie-jambon blanc est, contre toute attente, en train de devenir de plus en plus populaire.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !