ChatGPT peut s’exercer à faire des devoirs et potentiellement passer inaperçu. Sauf quand un collégien laisse le bout de phrase où l’IA dit qu’elle est une IA.

La génération qui a en 2023 entre 30 et 35 ans a participé à la « panique Wikipédia » à l’école. Nombre de professeurs au cours des années 2000 ont mis en garde contre l’encyclopédie en ligne, prévenant tour à tour les élèves et étudiants qu’elle ne pouvait pas les aider, que beaucoup de textes étaient faux ou, tout simplement, qu’ils en interdisaient l’usage. En 2023, dans le milieu scolaire, Wikipédia a laissé sa place à ChatGPT. Et si recopier un article de Wikipédia en entier pouvait passer inaperçu à l’œil d’un professeur peu attentionné, recopier l’intégralité d’une réponse du chatbot d’OpenAI n’est pas l’idée du siècle.

Roshan Patel, fondateur de Walnut, sorte de Doctolib américain, a partagé sur Twitter la copie de son cousin. Le tweet, vu près d’un million de fois, a suscité éclats de rire et indignations. En cause : le jeune collégien en « 7th grade », équivalent américain de la cinquième française, a recopié la réponse à un prompt sur des devoirs d’anglais. La réponse commence ainsi : « En tant que modèle de langage généré par IA, je n’ai pas d’attente ou d’opinion ». Le fait que la réponse soit écrite à la main ajoute un côté cocasse à la situation, car cela signifie que le collégien s’est contenté de recopier la réponse sans l’intellectualiser.

Dès lors, retenez bien la leçon : si vous souhaitez faire travailler ChatGPT sur vos devoirs, vous devez absolument lire les réponses et enlever les phrases où l’IA parle d’elle-même, qui transformeront votre recherche d’efficacité louable en farce grotesque. Ou faire vos devoirs sans ChatGPT.

En tant que modèle d’IA : la phrase qui dévoile l’usage de ChatGPT

Les phrases d’accroche de ChatGPT ne sont d’ailleurs pas que des moments gênants pour des étudiants et collégiens — convertis en top tweet. Ce sont aussi des milliers d’occurrences sur le web, notamment du côté des avis sur les sites marchands. En langue anglaise, la phrase « As an AI language model » est devenue un marqueur pour identifier les robots conçus pour publier des avis positifs. On peut le voir sur de grands sites comme Amazon ou Yelp, en faisant une recherche spécifique sur un moteur.

La recherche sur Amazon pour « As an AI language model »
La recherche sur Amazon pour « As an AI language model » // Source : Capture d’écran Numerama
La recherche sur Yelp pour « As an AI language model »
La recherche sur Yelp pour « As an AI language model » // Source : Capture d’écran Numerama

En français, ChatGPT transforme cette phrase en « En tant qu’intelligence artificielle », terme plus générique que « modèle de langage par IA » qui empêche de repérer les filous, car les moteurs de recherche francophones sont remplis de résultats légitimes. Cela ne signifie pas fondamentalement que la pratique n’existe pas. On sait d’ailleurs déjà que ChatGPT est meilleur pour rédiger des arnaques ou des campagnes de phishing que la plupart des pirates s’essayant à la pratique.

Pour ne rien manquer du foisonnement des IA génératives, abonnez-vous à Artificielles, notre newsletter conçue par des IA, vérifiée par Numerama.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !