Pour la deuxième année consécutive, Apple dévoile plusieurs nouveautés d’iOS et macOS en avance. Des nouveautés majeures arrivent pour les personnes en situation de handicap.

Une nouvelle interface ultra-simplifiée, une voix de synthèse pour permettre aux personnes muettes de téléphoner, un appareil photo qui lit ce que vous pointez du doigt, du texte qui change de taille sur Mac… Dans un communiqué de presse paru le 16 mai 2023, Apple dévoile en avant-première plusieurs nouveautés majeures à venir dans ses prochains systèmes d’exploitation, vraisemblablement iOS 17 et macOS 14, attendus le 5 juin. Parmi elles, une intrigue plus que les autres : la possibilité d’apprendre à iOS et macOS à imiter sa voix en lisant du texte pendant 15 minutes.

Apple préfère les usages aux exploits technologiques

À l’heure de ChatGPT, Microsoft Bing et Google Bard, l’imitateur de voix d’Apple attire logiquement l’attention. Discret sur le terrain de l’intelligence artificielle, malgré l’intérêt de Tim Cook pour les IA génératrices, Apple a conçu son premier service en phase avec cette nouvelle tendance, que l’on a hâte d’essayer.

Apple étant Apple, il ne met pas en avant son exploit technologique, mais son intérêt. La fonction « Personal Voice » s’adresse aux personnes sur le point de perdre leurs voix à cause de maladies, ou qui peuvent régulièrement être aphones. En lisant 150 phrases à son iPhone, qui réalise un traitement 100 % local, Apple est capable de créer une voix de synthèse qui ressemble à la voix de son utilisateur. Il peut ensuite l’utiliser pour téléphoner ou enregistrer des phrases, sans avoir à utiliser ses cordes vocales.

Après avoir appris une vois à iOS, on peut la faire prononcer à l'IA en l'écrivant. // Source : Apple
Après avoir appris une voix à iOS, on peut la faire prononcer à l’IA en l’écrivant. // Source : Apple

Cet usage illustre bien la position de la marque californienne sur l’IA, aux antipodes de ses voisins. Là où le monde de la tech s’amuse à imaginer un futur où l’on pourra parler à un proche décédé avec une IA (ce que la technologie d’Apple est capable de faire), Apple opte pour des solutions bien moins controversées, destinées aux personnes malades. Cette décision lui permet de se distinguer, tout en se donnant une image beaucoup plus saine que le reste de l’industrie. Seul bémol : Personal Voice ne parlera qu’anglais au lancement.

L’interface simplifiée d’iOS transforme l’iPhone en Apple Watch

Après plusieurs années de développement (son nom est présent dans le code d’iOS depuis les premières bêta d’iOS 16), la fonction « Assistive Access » pourrait aussi être très importante pour des milliers de personnes. Concrètement, elle permet de simplifier l’interface de l’iPhone autour de 5 applications :

  • Appels, qui regroupe Téléphone et FaceTime dans une même application.
  • Messages, avec un clavier avec seulement des emojis et la possibilité d’envoyer des vidéos.
  • Caméra, qui est un appareil photo simplifié.
  • Photos; qui affiche une photothèque agrandie, sans trop d’options.
  • Musique, pour accéder à Apple Music dans une version simplifiée.
iOS 17 va permettre de simplifier l'interface. // Source : Apple
iOS 17 va permettre de simplifier l’interface. // Source : Apple

Le but d’Assistive Access est de rendre simple des fonctions inaccessibles aux personnes atteintes de troubles cognitifs, habituées généralement à des appareils spéciaux adaptés à leurs handicaps. On peut aussi y voir une première étape vers un mode simplifié d’iOS, à l’heure où les systèmes d’exploitation sont de plus en plus riches en fonctions.

Pourquoi communiquer le 16 mai sur ces nouveautés, alors que la WWDC arrive le 5 juin ? Tout simplement pour mettre en lumière des nouveautés majeures, qui intéresseront moins que celles qui se destinent à tous les utilisateurs. En 2022, Apple avait déjà fait la même chose.

Pour suivre les actualités autour de l’intelligence artificielle, Numerama a une nouvelle newsletter gratuite : « Artificielles », écrite par ChatGPT et vérifiée par notre équipe. Abonnez-vous en remplissant ce formulaire :

Source : Numerama

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !