Une page est en train de se tourner pour le Fairphone 2. Le smartphone éthique recevra sa dernière mise à jour ce printemps 2023, avec Android 10. Il aura été soutenu 7 ans.

C’est la fin d’un cycle pour l’entreprise néerlandaise Fairphone, dont le cœur de métier est de proposer des smartphones basés sur les principes du commerce équitable et ayant une empreinte environnementale aussi légère que possible. Après mars 2023, le Fairphone 2 sera mis à la retraite : le smartphone n’aura plus droit à une quelconque mise à jour.

L’entreprise, qui a commencé à vendre le Fairphone 4 en octobre 2021 (le dernier-né de la gamme), a acté l’arrêt du support de ce téléphone dans un message paru le 9 janvier sur son site web. La dernière mise à jour est justement prévue pour le mois de mars 2023. Ensuite, le téléphone restera fonctionnel, mais il ne recevra aucune nouveauté logicielle ni aucun correctif de sécurité.

Le planning pour mars consistera à apporter Android 10 aux propriétaires du mobile. Cette version du système d’exploitation mobile de Google, sortie en 2019, inclut la navigation par gestes, des réponses intelligentes dans certaines applications et une révision des règles en matière de vie privée et de sécurité. C’est un O.S. qui date : aujourd’hui, Android 13 est disponible.

Source : Numerama
C’est peut-être un détail pour vous, mais pour le Fairphone 2 cela veut dire beaucoup. // Source : Numerama

L’annonce de Fairphone sonne comme un regret. Le groupe dit qu’il aurait bien voulu continuer à s’occuper du Fairphone 2 « indéfiniment », même s’il se dit ravir d’avoir pu le supporter au-delà des trois à quatre ans initialement estimés. Le Fairphone 2 a bénéficié d’un support de sept ans, une longévité rare dans le mobile, surtout du côté des téléphones Android.

Chez Apple, le support est également réputé pour être durable : par exemple, les dernières versions de ses plateformes logicielles — iOS 16 et iPadOS 16 — sont accessibles pour des produits qui remontent à 2015. C’est un suivi appréciable, même si certaines fonctionnalités avancées sur les OS les plus récents ne sont pas toujours compatibles avec des appareils âgés.

Des contraintes logicielles qui s’imposent à Fairphone

Mais, pourquoi Fairphone arrête-t-il le support du Fairphone 2 alors qu’il dit rêver d’un monde dans lequel le support serait perpétuel ? Il peut y avoir des raisons de coût d’abord : en 2018, la mise à jour du Fairphone 2 vers Android 7 était un chantier estimé à 500 000 euros. Un poids notable, surtout pour un téléphone qui ne se vend qu’à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires.

Il y a aussi une dimension plus matérielle, dont dépend Fairphone : les éléments qui composent les entrailles du Fairphone 2, comme le processeur, dépendent des tiers comme Qualcomm. Or, eux aussi ont leurs propres plans en matière de mise à jour logicielle. Dans le cas de Qualcomm, la mise à jour de la puce Snapdragon 801 n’a été maintenue que sur trois ans.

Ce problème avait déjà été soulevé lors du passage à Android 9 pour le Fairphone 2. Comme le pointe Ars Technica, Qualcomm a aussi un intérêt à ne pas maintenir trop longtemps le support de ces puces : un cycle de vie plus court peut amener à vendre plus de puces, mais cela ne fait pas les affaires de Fairphone, qui a fait ce qu’il a pu sans le concours de l’industriel américain.

Fairphone 2
Le Fairphone 2 à la sortie de l’usine. // Source : Fairphone

Pour une entreprise aussi modeste que Fairphone, notamment eu comparaison des géants du secteur comme Samsung, avoir maintenu le Fairphone 2 sur une aussi longue plage de temps n’est pas un mince exploit. Ce, même si ce n’est « que » Android 10 qui sera livré en mars. C’est d’autant plus remarquable compte tenu du désintérêt de Qualcomm d’allonger le support de ses puces.

Outre sa dimension éthique et sociale, Fairphone a souhaité rendre ses téléphones aussi réparables que possible. Selon iFixit, un site faisant autorité en la matière, le premier modèle a été noté 7/10. Les trois suivants ont eu la note maximale à chaque fois. Le support à long terme, en termes de matériel et de logiciel, du Fairphone 2 illustre cet effort de durabilité.

Et, maintenant ? Sur un plan logiciel, le cycle du Fairphone 2 arrive à son terme. Sur un plan matériel, la société signale qu’elle a toujours un stock limité de certaines pièces détachées disponibles dans sa boutique. Ceux-ci pourront prolonger un peu la durée de vie des smartphones. Il ne faut guère compter sur la relance des chaînes de production, en revanche.

Libre aux propriétaires de continuer d’utiliser le Fairphone 2, mais avec l’absence de mise à jour, le téléphone risque d’être moins fiable et, surtout, d’être exposé à des problèmes de sécurité. Cela n’ira sans doute qu’en s’aggravant. Il pourrait être temps d’actualiser son smartphone, avec le Fairphone 4 ou un autre modèle. Après tout, la fiche technique de ce téléphone est antédiluvienne aujourd’hui.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !