OnePlus se prend les pieds dans le tapis. La marque chinoise a fait part de sa tristesse après une vidéo critiquant l’un de ses modèles. Mais elle l’a fait non pas avec ledit modèle, ou un autre produit de son catalogue, mais en utilisant un iPhone.

Cela devrait être une règle de base pour chaque community manager dans le monde, surtout s’il travaille pour une marque de smartphone : servez-vous des produits de la marque qui vous emploie. Surtout si vous interagissez avec le public. Cela aura le mérite d’éviter de vous mettre dans une mauvaise posture ensuite, si vous devez taquiner vos concurrents.

Hélas pour OnePlus, cette recommandation n’a pas été suivie. Du moins, par l’équipe qui gère le compte Twitter de la marque pour les États-Unis. Dans un message publié le 28 décembre, la marque chinoise réagissait à une vidéo de Marques Brownlee, un influenceur américain qui a proposé une vidéo dans laquelle il décerne ses récompenses pour les smartphones.

OnePlus 10T
Le OnePlus 10T n’a pas su convaincre Marques Brownlee. // Source : OnePlus

Hélas pour OnePlus, son téléphone OnePlus 10T a été jugé décevant par Marques. Il a reçu la distinction de plus grosse déception de l’année, ce qui a évidemment fait réagir la marque chinoise. Sur Twitter, elle a écrit « comment réclamer notre trophée ? Nous vous prouverons que vous avez tort en 2023 ». Le tout, avec un emoji levant les yeux au ciel, pour marquer son trouble.

La frustration est compréhensible dans une vidéo qui met en avant tant de rivaux. Mais ce que le CM de OnePlus a oublié dans son message, c’est qu’il est toujours possible de voir depuis quel appareil les tweets sont envoyés. Et Marques Brownlee l’a vu. Le tweet d’exaspération a été envoyé depuis un iPhone et non pas un modèle de la marque. L’hilarité a suivi.

OnePlus Marques
« Twitter for iPhone ». La tuile. // Source : Capture d’écran

Il s’avère que cette petite mention, qui doit causer aujourd’hui bien des tracas au CM de OnePlus, n’apparait pas sur le tweet lorsqu’on le consulte depuis le site web du réseau social. On ne la voit pas non plus depuis l’application mobile officielle. Toutefois, elle apparaît bien sur d’autres outils, comme TweetDeck, une application pour ordinateur destinée à gérer un ou plusieurs profils.

Cette mention doit toutefois disparaître pour de bon. « Nous allons enfin cesser d’ajouter l’appareil sur lequel un tweet a été écrit (gaspillage d’espace d’écran et de traitement informatique) sous chaque tweet. Littéralement personne ne sait pourquoi nous avons fait cela », écrivait Elon Musk, le patron de Twitter, le 14 novembre dernier.

Cette petite mention sera regrettée de certains internautes, mais sans doute pas des CM ou des influenceurs. Car le web regorge d’histoires semblables : David Ferrer qui vantaut le Galaxy S4 avec son iPhone en 2013, Huawei souhaitant ses vœux avec un iPhone en 2019 ou encore Google qui écrit aussi un message depuis ce même téléphone alors qu’il s’agit du compte dédié à la gamme Pixel…


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !