Huawei a été pris en flagrant délit d'utilisation d'un iPhone au moment de souhaiter la bonne année sur Twitter.

« Bonne année 2019 de la part de Huawei. Pour cette année, notre résolution sera de vous donner plus de raisons de rester connectés avec les gens que vous aimez », peut-on lire sur le compte Twitter officiel de Huawei Technologies. Le hic ? Ces vœux prononcés le 1er janvier 2019 ont été rédigés depuis… un iPhone

Cette anomalie n’a pas échappé aux plus observateurs des internautes, lesquels n’ont pas manqué de la pointer du doigt. Au point que, quinze minutes plus tard, le tweet a été effacé puis reposté, cette fois sans la mention ‘Twitter for iPhone’ (remplacée par ‘Twitter Media Studio’).

Le tweet ‘bonne année 2019’ de Huawei (version originale) // Source : URL

Quand Huawei se trompe de téléphone

Il n’y a certainement pas mort d’homme et peut-être que Huawei sous-traite la gestion de ses réseaux sociaux à une agence de communication. Mais toujours est-il que voir le géant chinois associé à Apple n’est pas très bon pour les affaires. D’autant que la firme de Cupertino lui a cédé sa deuxième place en 2018.

Le tweet ‘Bonne année’ de Huawei (version corrigée) // Source : Capture Twitter

Huawei n’est pas le seul constructeur estampillé Android à avoir été pris en flagrant délit sur Twitter. En décembre dernier, la filiale nigériane de Samsung faisait la promotion de son Galaxy Note 9 en vantant les qualités de son écran depuis un iPhone.

Et on n’oubliera pas de rappeler que cela marche parfois dans les deux sens : en novembre 2018, le compte Apple Music avait répondu à la star Ariana Grande avec un appareil tournant sous Android. Moralité : les différents acteurs du marché feraient bien de faire plus attention à ce qu’ils utilisent avant d’aller sur Twitter, véritable sérum de vérité.

 

Partager sur les réseaux sociaux