Lors de son 25e vol sur Mars, Ingenuity a encore battu des records. L’hélicoptère de la Nasa a obtenu des images à cette occasion, qui nous donnent l’impression de nous envoler avec lui.

L’hélicoptère Ingenuity n’était censé s’envoler que 5 fois sur Mars. Un an plus tard, le carnet de vol d’Ingenuity sur Mars est épatant : le petit robot compte 28 vols à son actif sur la planète rouge et prépare déjà le 29e. Le 25e vol, survenu le 8 avril 2022, a battu tous les records : Ingenuity a volé plus loin et plus vite qu’auparavant.

Il a aussi été l’occasion d’obtenir une vidéo montrant à quoi ressemble une envolée de l’hélico. Ces images ont été diffusées le 27 mai par la Nasa. Elles ont été capturées avec la caméra de navigation de l’hélicoptère, qui prend des images en noir et blanc. La vidéo assemblant ces clichés donne l’impression que nous volons nous aussi sur Mars, comme si nous étions accrochés juste en dessous d’Ingenuity. L’ombre de l’hélico est projetée sur la surface de Mars.

ingenuity vol 25 nasa
Le 25e vol d’Ingenuity. // Source : YouTube Nasa JPL

Le robot a parcouru 704 mètres à l’occasion de ce 25e vol. « Pour ce vol record, la caméra de navigation d’Ingenuity orientée vers le bas nous a donné une idée époustouflante de ce que cela ferait de glisser à [10 mètres] au-dessus de la surface de Mars à [5,5 mètres par seconde] », commente Teddy Tzanetos, responsable de l’équipe qui s’occupe d’Ingenuity, au sein du Jet Propulsion Laboratory, cité dans le communiqué de la Nasa.

Pourquoi Ingenuity est-il déjà en l’air quand la vidéo commence ?

Lorsque la vidéo commence, Ingenuity est déjà en vol depuis 1 seconde. C’est parce que la caméra de navigation est prévue pour se désactiver à chaque fois qu’Ingenuity est à moins de 1 mètre de la surface martienne. Ainsi, cela évite que la poussière que le robot soulève lorsqu’il décolle ou qu’il se pose ne perturbe le système de navigation (qui a besoin de suivre les caractéristiques de la surface de Mars pour fonctionner correctement).

On peut le voir prendre de l’altitude puis se diriger vers le sud-ouest. Il lui faut moins de 3 secondes pour atteindre sa vitesse maximale. Ingenuity survole des terrains assez différents : des rides de sable, des zones rocheuses puis un terrain assez plat. C’est là qu’il se pose enfin. Si la vidéo est si brève (35 secondes), c’est parce qu’elle a été accélérée environ 5 fois, précise la Nasa.

À chaque fois qu’Ingenuity s’envole, la Nasa n’est pas directement en train de contrôler son hélicoptère. Chaque envolée est planifiée à l’avance. Les commandes sont d’abord envoyées au compagnon de l’hélicoptère, le rover Perseverance, qui les transmet à Ingenuity. Puis, au moment fatidique, les capteurs à bord d’Ingenuity permettent de guider le vol. L’hélicoptère peut ainsi exécuter les commandes, tout en s’adaptant aux caractéristiques du sol au-dessus duquel il s’élève.