[En partenariat avec France Culture] Dans ce nouvel épisode du Meilleur des mondes, François Saltiel interroge ses invités sur les implications éthiques des données de santé, et leur rôle dans une médecine du futur.

Une grande partie de notre parcours médical est dorénavant doublé d’une vie numérique. Il n’y a même pas forcément besoin d’une montre connectée mesurant votre pouls — on ne pourrait que citer la réservation de rendez-vous sur Doctolib ou encore la mise en récente de Mon Espace Santé.

La mécanique du Big Data appliquée aux données de santé n’est pas sans poser de nouveaux questionnements. Côté éthique : comment ces données sont-elles exploitées ? Quant à l’avenir, pourraient-elles nourrir une médecine préventive ?

Cet épisode du Meilleur des Mondes s’attache à explorer les implications des données. L’émission est disponible en podcast sur les plateformes d’écoute — DeezerSpotifyApple — ainsi que sur le site de France Culture.

meilleur_des_mondes_numerama
Le Meilleur des Mondes, en partenariat avec Numerama.

Big Data et santé, quels bénéfices pour quels risques ?

Dans cette émission, François Saltiel reçoit :

  • Coralie Lemke, Journaliste pour Sciences et Avenir, autrice de Ma santé, mes données (Premier Parallèle, 2021)
  • Claude Kirchner, directeur émérite à l’INRIA, directeur du Comité national pilote d’éthique du numérique, coordinateur de l’ouvrage Pour une éthique du numérique (Ed. PUF, 2022)
  • Charles Gorintin, co-fondateur de l’entreprise Alan

Et en fin d’émission, la chronique Numerama vous emmènera du côté de Star Trek et de son tricorder : la médecine futuriste de cet univers SF est-il crédible ?