Boeing a calé la date pour son nouvel essai de capsule inhabitée. Ce sera le 19 mai 2022.

Le grand jour se rapproche pour la capsule Starliner. Presque deux ans et demi après son premier essai, qui s’est achevé sur un échec, le véhicule spatial conçu par Boeing va bientôt se remettre en selle. Le nouveau test consistant à rallier la Station spatiale internationale (ISS) avec un engin inhabité est annoncé pour le 19 mai, à 18h54 heure locale.

Il faudra veiller tard en France métropolitaine pour suivre le vol, car il sera 00h54, le 20 mai, quand le tir surviendra — sauf coup de théâtre imposant un nouveau report. Ce ne serait alors pas le premier : depuis le 20 décembre 2019, date à laquelle le vol OFT-1 (Orbital Flight Test-1) a eu lieu, Boeing a dû revoir son planning, à la suite de la découverte de problèmes.

Des retards successifs pour le second vol d’essai inhabité de Boeing

Plusieurs reports ont eu lieu : des dates de lancement pour OFT-2 étaient prévues fin 2020, puis mi-2021, avant d’espérer quelque chose fin 2021. En fin de compte, ce serait donc courant printemps 2022. Cette échéance avait été évoquée à la fin de l’année dernière, après des échanges entre Boeing et l’agence spatiale américaine (Nasa).

Le vol OFT-2 est l’un des grands évènements de l’actualité aérospatiale pour 2022, au même titre que le départ de la mission Artemis 1 autour de la Lune, le vol de la fusée lourde européenne Ariane 6 ou la récupération des premières données du télescope James Webb. Même si la mission OFT-2 est une mission d’essai et sans personne à bord, elle pave la voie pour la suite.

Boeing Starliner
Source : Joel Kowsky

Si cela réussit, Boeing pourra passer à l’étape suivante, qui consiste à faire la même chose, mais avec un équipage à bord. Celui-ci séjournera alors quelques jours dans l’ISS avant de repartir. Ce vol de qualification avec des astronautes doit survenir, en principe, avant la fin de l’année — mais compte tenu de l’historique des reports qu’a Boeing en la matière, rien n’est certain.

Et ensuite ? Si tout se passe comme sur des roulettes, viendra le temps du vrai vol opérationnel, celui consistant à envoyer sur l’ISS un équipage pour y rester quelques mois. Cette mission, baptisée Starliner-1, qui succédera donc au vol Crew Flight Test (CFT), est attendue pour 2023. Une partie de l’équipe est déjà constituée. En tout, ils seront quatre astronautes.