C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein) est officiellement la plus grosse comète observée, avec son diamètre de 137 kilomètres. C’est bien plus que la célèbre C/1995 O1 Hale-Bopp (environ 60 kilomètres).

C’est officiellement la plus grosse comète observée par l’humanité : C/2014 UN271 (Bernardinelli-Bernstein), qui avait commencé à attirer l’attention des astronomes au milieu de l’année 2021, a un diamètre estimé à 137 kilomètres. Voilà ce qui ressort d’une étude repérée par Live Science le 11 février 2022 : le média renvoie vers une prépublication du 1er février, acceptée pour une publication dans la revue Astronomy & Astrophysics.

« C/2014 UN271 est de loin l’objet du nuage de Oort le plus gros jamais trouvé (presque deux fois plus grand que la comète C/1995 O1 Hale-Bopp) », peut-on lire dans ce texte. Hale-Bopp est une célèbre comète, considérée comme la plus observée du 20e siècle : découverte en 1995, son noyau est estimé à environ 60 kilomètres de diamètre (environ 5 fois la taille de l’objet qu’on soupçonne d’avoir contribué à l’extinction des dinosaures). Hale-Bopp était restée visible à l’œil nu pendant 18 mois, en 1996 puis 1997.

comète Bernardinelli-Bernstein 2017
Comète Bernardinelli-Bernstein en 2017. // Source : Dark Energy Survey/DOE/FNAL/DECam/CTIO/NOIRLab/NSF/AURA/P. Bernardinelli & G. Bernstein (UPenn)/DESI Legacy Imaging Surveys Acknowledgments: T.A. Rector (University of Alaska Anchorage/NSF’s NOIRLab), M. Zamani (NSF’s NOIRLab) & J. Miller (NSF’s NOIRLab)

Ce record déjà impressionnant est désormais officiellement détrôné par la comète Bernardinelli-Bernstein et ses 137 kilomètres de diamètre. Pour aboutir à cette estimation, les scientifiques ont observé l’objet en août 2021, à l’aide du Grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique de l’Atacama (ALMA), un radiotélescope géant installé au Chili.

Au plus près du Soleil en 2031… mais pas très brillante

Quand la comète C/2014 UN271(Bernardinelli-Bernstein) sera-t-elle au plus près du Soleil (on parle aussi de périhélie) ? Ce passage dans le voisinage de l’étoile n’est pas prévu pour tout de suite : il doit avoir lieu en 2031. Néanmoins, il ne faut pas s’attendre à un spectacle aussi grandiose que celui autrefois offert par Hale-Bopp sans instrument : la comète Bernardinelli-Bernstein sera alors à une distance de 11 unités astronomiques, soit un peu plus que la distance entre Saturne et le Soleil.

D’après le Laboratoire d’Études Spatiales et d’Instrumentation en Astrophysique (LESIA, rattaché à l’Observatoire de Paris), la comète « ne sera sans doute pas plus brillante que Pluton » à cette période. Pour l’étudier, les scientifiques pourront néanmoins compter sur ALMA, à nouveau, et sur le télescope spatial James Webb. « Surveiller les émissions de poussière et de gaz lorsque la comète s’approchera et passera au périhélie permettra d’étudier son activité et de la comparer à l’activité de Hale-Bopp », concluent les auteurs de l’étude.