Thomas Pesquet a presque atteint les 400 jours dans l'espace en temps cumulé. Il est de très loin le Français à être resté le plus longtemps dans l'espace.

On l’anticipait déjà en tout début d’année, bien avant le départ de Thomas Pesquet pour son deuxième long séjour à bord de la Station spatiale internationale. C’est désormais chose faite : le spationaute est officiellement devenu le Français à avoir séjourné le plus longtemps dans l’espace, que ce soit en temps cumulé sur l’ensemble de ses missions ou lors d’un unique séjour dans une station spatiale.

Thomas Pesquet est le Français qui est resté dans l’espace le plus longtemps

Thomas Pesquet, qui doit rentrer sur Terre dans la nuit du 8 au 9 novembre, aura passé plus de 199 jours à 400 kilomètres d’altitude lors de son deuxième vol à bord de l’ISS, fait observer le Centre national d’études spatiales (Cnes). Cela pourrait même être plus, si jamais le rapatriement est encore décalé, comme c’est le cas depuis quelques jours à cause de mauvaises conditions météorologiques dans la zone d’amerrissage.

Ces 199 jours s’additionnent donc évidemment aux 196 jours que Thomas Pesquet avait déjà accumulés lors de son premier décollage, entre novembre 2016 et juin 2017, toujours dans l’ISS. De fait, Thomas Pesquet frôle la barre des 400 jours de présence dans l’espace — 395 jours, précisément. Et il s’agit d’un calcul qui ne prend pas en compte les heures et les minutes.

Ce record a en fait été battu durant les premiers jours du deuxième voyage de Thomas Pesquet à bord de l’ISS : les jours qui ont suivi n’ont servi qu’à creuser l’écart avec le numéro deux et, de fait, avec les futurs challengers qui se présenteront un jour, lorsque de nouveaux spationautes français seront recrutés. Thomas Pesquet s’est aussi distingué en devenant le premier Français à prendre le commandement de l’ISS et à établir un nouveau record européen concernant les sorties extravéhiculaires.

Thomas Pesquet
Thomas Pesquet a accumulé presque 400 jours dans l’espace à travers ses deux voyages dans l’ISS. // Source : Nasa Johnson

Le record établi par Thomas Pesquet pourrait éventuellement passer à 396, voire 397 jours. Le temps exact que le Français aura passé globalement dans l’espace sera connu avec certitude une fois que l’on connaître précisément le moment de son retour. Compte tenu des conditions particulières du voyage, et des reports possibles, il n’est pas évident de donner le temps complet avant.

Mais que ce record s’établisse à 395, 396 ou 397 jours ne changera pas vraiment la nouvelle hiérarchie des spationautes de l’Hexagone : en effet, le concurrent immédiat de Thomas Pesquet à ce concours est Jean-Pierre Haigneré, et il se trouve désormais très loin de la première place. En effet, les deux missions spatiales auxquelles il a participé dans les années 1990 atteignent un total d’un peu plus de 209 jours.

Jean-Pierre Haigneré avait dans un premier temps participé à la mission Altaïr en 1993, qui lui avait permis de séjourner dans la station Mir pendant un peu plus de 20 jours. Puis en 1999, le spationaute était retourné dans la base spatiale russe, cette fois pour y demeurer beaucoup plus longtemps : plus de 188 jours. À l’époque, il avait alors établi un double record pour la France, désormais dépassé par Thomas Pesquet.

Quelles missions spatiales pour Thomas Pesquet dans le futur ?

Lors de son deuxième séjour dans l’espace en 1999, Jean-Pierre Haigneré était alors âgé de 51 ans, ce qui limitait ses perspectives de participer à un troisième séjour spatial. Ce souci ne se pose pas encore pour Thomas Pesquet, car le Français n’a que 43 ans, ce qui laisse la possibilité de participer à de nouvelles expéditions d’ici quelques années… dans l’ISS, mais aussi, peut-être sur la Lune.

On sait par exemple que l’Agence spatiale européenne désire avoir un représentant de son continent sur la Lune d’ici 2029. Si évidemment la compétition nationale devrait être féroce entre les pays (notamment l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France et l’Italie) pour des questions de prestige à l’international, Thomas Pesquet apparaît comme un candidat crédible : il a déjà de l’expérience et à cette date, il n’aura que 51 ans.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo