Thomas Pesquet est aujourd'hui le deuxième Français à avoir accompli le séjour le plus long dans l’espace. Mais en 2021, le spationaute va, sauf surprise, prendre la première place.

Sauf coup de théâtre, Thomas Pesquet repartira dans l’espace le 23 avril 2021. Il s’agira de son deuxième long séjour à bord de la Station spatiale internationale, après une première expédition de six mois, de novembre 2016 et juin 2017. Là encore, il est prévu qu’il reste en orbite à près de 400 km d’altitude pour six mois. Son retour sur Terre ne doit pas avoir lieu avant l’automne 2021.

À cette occasion, le spationaute français établira un tout nouveau record national. En effet, il deviendra le Français qui aura séjourné le plus longtemps dans l’espace, c’est-à-dire à une altitude d’au moins 100 kilomètres. En effet, Thomas Pesquet a déjà accumulé un peu plus de 196 jours lors de sa première mission (196 jours, 17 heures et 49 minutes, pour être très précis).

Jean-Pierre Haigneré et ses 212 jours

Or, de tous ses compatriotes qui sont déjà partis dans l’espace avant lui, seul Jean-Pierre Haigneré est encore devant. Celui-ci a cumulé plus de 212 jours dans l’espace ( 212 jours, 8 heures et 25 minutes exactement), à travers quatre missions, en compagnie des Russes. D’ailleurs à l’époque, il n’y avait pas encore vraiment d’ISS. La destination était la station russe Mir.

Le record hexagonal de Jean-Pierre Haigneré a été établi en août 1999, au retour de la mission Soyouz TM-29, qui lui a permis d’engranger d’un coup 186 jours — les trois missions précédentes avaient des durées beaucoup plus courtes. Cela fait donc plus de vingt ans que l’exploit du Français n’a pas été battu par l’un de ses pairs.

Tous les autres spationautes ont d’ailleurs des durées de séjour bien moindres :

  • Jean-Loup Chrétien, premier Français à être parti dans l’espace en 1982, est allé dans l’espace pendant 43 jours, via trois missions ;
  • Patrick Baudry n’a qu’une mission de 7 jours au compteur ;
  • Michel Tognini a pour sa part 18 jours de mission, via trois missions ;
  • Jean-François Clervoy : trois missions, représentant 28 jours ;
  • Jean-Jacques Favier : une mission de 16 jours ;
  • Claudie Haigneré, première Française à partir dans l’espace en 1996, a deux missions effectuées, pour un total de 25 jours ;
  • Léopold Eyharts a deux missions d’une durée totale de 68 jours ;
  • Philippe Perrin compte une seule mission de 13 jours.
L’astronaute Thomas Pesque, lors de son premier séjour spatial. // Source : Nasa Johnson

Thomas Pesquet surclassera donc Jean-Pierre Haigneré deux semaines après son décollage des États-Unis, puisque l’écart entre les deux hommes n’est que d’une quinzaine de jours. Il faudrait vraiment que des circonstances exceptionnelles surviennent, comme un Thomas Pesquet cloué au lit à cause de la maladie ou bien qu’il soit forcé de quitter l’ISS plus tôt que prévu, pour contrarier ce scénario.

Lors de son premier séjour dans l’ISS, Thomas Pesquet s’était notamment illustré en participant à deux sorties extravéhiculaires de six heures chacune, pour des opérations de maintenance. Il avait également participé à diverses expériences scientifiques et alimenté les réseaux sociaux de nombreuses photographies. On peut s’attendre à un programme similaire pour son deuxième voyage.

Âgé de 42 ans, Thomas Pesquet fêtera son prochain anniversaire le 27 février 2021. Cette précision a son importance : cela signifie que le Français a encore devant lui dix à quinze ans de disponibilité opérationnelle pour d’éventuelles autres missions. Outre l’ISS, il n’est pas impossible de l’imaginer embarquer pour l’une des prochaines missions lunaires, via un partenariat américano-européen.

Un record modeste à l’international

Si Thomas Pesquet va être le Français à avoir séjourné le plus longtemps dans l’espace, il fait toutefois figure de petit Poucet à côté d’autres astronautes internationaux. Chez les femmes, l’Américaine Peggy Whitson détient le record du nombre de jours cumulés passés dans l’espace, avec presque 666 jours au compteur. Elle a pris sa retraite relativement récemment d’ailleurs, le 15 juin 2018.

Mais le record absolu dans ce domaine reste détenu par un Russe, Guennadi Padalka, avec un peu plus de 878 jours dans l’espace. Pour avoir un ordre d’idée, cela représente presque deux ans et demi. Lui aussi est maintenant à la retraite. En Europe, le recordman est italien et s’appelle Luca Parmitano. Toujours actif, il a pratiquement atteint les 367 jours dans l’espace. Face à lui, Thomas Pesquet a ses chances.

Article publié initialement le 02 février 2021 et mis à jour le 23 avril 2021

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo