Le quatrième essai de vol d'Ingenuity sur Mars, initialement prévu le 29 avril 2021, a dû être repoussé par la Nasa. L'hélicoptère n'est pas parvenu à passer en mode vol, mais est en bon état. Une nouvelle tentative doit avoir lieu ce 30 avril.

Il devait s’élever pour la quatrième fois au-dessus de la surface martienne le jeudi 29 avril 2021. Ingenuity, l’hélicoptère de la Nasa qui accompagne le rover Perseverance sur Mars, n’a cependant pas pu décoller comme prévu ce jour-là. « L’hélicoptère martien est sain et sauf, a tweeté le Jet Propulsion Laboratory. Les données indiquent que le giravion n’est pas passé en mode vol, ce qui était une possibilité. »

Le passage sur ce mode est un prérequis pour que la tentative puisse avoir lieu. Le laboratoire de la Nasa spécialisé dans les missions spatiales robotiques estime qu’il y a 15 % de chances pour que, lorsque l’hélicoptère tente de décoller, il ne parvienne pas à passer en mode vol. « Le retard d’aujourd’hui est conforme à cette attente et n’empêche pas de futurs vols », a fait savoir la Nasa dans un communiqué.

L’hélico sur Mars (sur la gauche de la photo) photographié par Perseverance le 26 avril. // Source : Nasa/JPL-Caltech/ASU

Un nouvel essai déjà programmé

Le quatrième test de vol du robot est reporté à ce vendredi 30 avril 2021, à 16h46 (heure de Paris). Si l’essai se passe comme prévu, les premières données devraient parvenir au Jet Propulsion Laboratory à partir de 19h39. La date du briefing organisé par la Nasa pour aborder les prochaines étapes de la mission d’Ingenuity est par conséquent elle aussi reportée, à 17h30 (heure de Paris).

Cette fois, il est prévu de faire voler Ingenuity encore plus loin et plus vite. Avec ses trois premières envolées, l’hélicoptère martien a déjà largement rempli les objectifs qui étaient exigés pour considérer la démonstration technologique comme réussie. La Nasa souhaite repousser encore plus les performances du robot, avec une séquence aérienne d’une durée de 117 secondes (au lieu de 80 secondes la fois précédente) et une vitesse de 3,5 mètres par seconde (au lieu de 2 mètres par seconde).

Quant à l’éventualité d’un cinquième (et dernier) vol, la Nasa ne l’aborde pas encore, par prudence. Chaque tentative dépend des résultats des précédents, et doit avoir lieu d’ici la fin de la mission d’Ingenuity. L’hélico a été déployé le 3 avril par Perseverance, ce qui a lancé le compte à rebours de sa mission, dont la durée est limitée à 30 sols (31 jours terrestres). Tous les décollages doivent avoir lieu dans ce laps de temps, car le rover Perseverance doit ensuite, quoiqu’il arrive, entamer ses activités scientifiques sur Mars.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo