La capsule Crew Dragon s'est fixée à l'ISS à 11h20 ce samedi 24 avril, et les astronautes ont pu en sortir deux heures plus tard. Thomas Pesquet est enfin de retour sur l'ISS !

Ça y est ! Ce samedi 24 avril à 13h45, Thomas Pesquet et l’équipage du Crew-2 ont été reçu à bord de l’ISS, plus de 24 heures après leur départ de la Terre.

Les 11 membres personnes à bord de la station spatiale ont posé toutes ensemble face aux caméras de l’ISS.

Amarrage réussi 2 heures plus tôt

À 11h20, les équipes avaient lancé une première vague d’applaudissements. La navette Crew Dragon avait réussi son accostage à la station spatiale internationale (l’ISS). Les crochets de la capsule ont été verrouillés sur l’ISS et les moteurs ont été arrêtés : la navette ne bougera plus jusqu’à son retour sur Terre. Cette manœuvre autonome a pris un peu plus d’une dizaine de minutes, sans nécessiter de commande depuis le centre de contrôle.

Thomas Pesquet et les 3 astronautes de la mission Crew-2 ont ensuite pu relever leurs visières. Les risques de dépressurisation rapide de la capsule étant écartés, ils pouvaient même retirer la combinaison inconfortable qui les aurait protégés contre des fuites de la capsule.

Les astronautes ont patienté 2 heures entre l’amarrage et l’ouverture vers l’ISS. // Source : Esa/Nasa

Les astronautes ont ensuite attendu de 2 heures avant d’entrer dans la station. La capsule était harnachée parfaitement, mais il fallait encore ouvrir l’écoutille, une manœuvre qui demande de nombreuses précautions. Il fallait notamment s’assurer que le passage entre la porte de la capsule et celle de l’ISS soit parfaitement étanche.

11 personnes à bord de l’ISS pour quelques jours

Pendant que la capsule opérait l’accostage, les 7 résidents actuels de l’ISS ont arrêté toute activité : ils devaient être prêts à réagir en cas d’incident. Ils sont désormais rejoints par les 4 membres de la mission Crew-2, ce qui élève la population de la station à 11 personnes — pour une courte durée. En effet, l’équipage de Crew-1 doit redescendre sur Terre le 29 avril.

L’ISS vue de Crew Dragon // Source : Esa/Nasa

Une fois à bord, les nouveaux arrivants ont reçu un briefing sur les mesures de sécurité à bord, et ils ont pris une photo d’accueil.

Bientôt, Thomas Pesquet va prendre le commandement de l’ISS, ce qui fera de lui le premier Français à occuper ce rôle. Il va y rester pendant six mois, et il aura notamment en charge 12 expériences scientifiques à mener, sur le vieillissement cellulaire ou encore sur l’utilisation de casques de réalité virtuelle.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo