À l'aide de sa caméra WATSON, le rover Perseverance a pu prendre en photo sa « tête » sur Mars. Ce premier selfie permet de bien voir les instruments SuperCam et MastCam-Z.

Pendant que l’hélicoptère Ingenuity entame sa mission, après avoir été posé sur le sol de Mars par Perseverance, le rover continue ses propres activités. La Nasa publie régulièrement de nouvelles images brutes (qui n’ont pas été retravaillées) capturées par l’astromobile. Le 6 avril 2021, le robot a pris un premier « selfie », dans lequel on voit sa « tête », le boitier positionné au sommet de son mât.

L’image a été prise au 45è sol (le nom du jour martien) de la mission Mars 2020. Pour l’obtenir, le robot a utilisé la caméra WATSON, capable de prendre des images en couleur à une distance faible, installée sur l’instrument SHERLOC, le spectromètre qui est au bout du bras de Perseverance. La caméra a pris d’autres photos de la « tête » du rover ce jour-là (mais le boitier est incliné dans une autre direction ou n’apparait pas intégralement sur ces photos).

Cheese ! // Source : NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Quels instruments voit-on ici ?

Cette image donne l’occasion d’observer de plus près un instrument important du rover, SuperCam. Il s’agit de cet « œil » de Perseverance, auquel la France a apporté sa contribution. Il a été développé par le CNES, en collaboration avec le laboratoire national de Los Alamos (Nouveau-Mexique). C’est le plus gros instrument du rover, avec ses 10 kilogrammes. SuperCam est une version améliorée d’un autre instrument, qui se trouve à bord de Curiosity. SuperCam embarque plusieurs techniques de mesure pour analyser les roches, le sol et l’atmosphère martienne. L’instrument peut tirer à l’aide d’un laser pour examiner des cibles jusqu’à environ 7 mètres de distance, permettant au robot d’atteindre des zones inaccessibles pour son bras robotisé.

En plus de cet outil, la photo montre aussi MastCam-Z, qui est également une version améliorée de l’un des instruments de Curiosity. Cette caméra peut obtenir des images en couleur, faire des panoramas de la surface de Mars ou bien zoomer sur des cibles. Il y a en fait deux caméras différentes, séparées d’environ 24 centimètres. Avec cet instrument, les scientifiques peuvent étudier de plus près les roches, et déterminer lesquelles il pourrait être pertinent de prélever, dans la perspective du retour de ces échantillons sur Terre.

Depuis son arrivée sur Mars, le 18 février dernier, Perseverance a commencé à rouler, parcourant ses premiers mètres dans le cratère Jezero. Il est pour l’instant principalement occupé à surveiller les progrès de l’hélicoptère Ingenuity, qui a une trentaine de jours pour tenter de voler sur la planète rouge. Une fois que son petit compagnon aura achevé sa mission, le rover pourra continuer son exploration. Deux itinéraires sont envisagés pour le rapprocher du delta, une zone triangulaire probablement formée par le passage de l’eau dans le passé martien.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo