À Brême, en Allemagne, les modules de service européens destinés à la mission Artémis sont préparés dans une salle blanche. L'ESA et Airbus organisent une visite virtuelle des lieux ce 2 février à 11h30, accessible au public en ligne.

Vous aimeriez bien savoir à quoi ressemble l’intérieur d’une salle blanche ? Ça tombe bien : l’Agence spatiale européenne organise ce 2 février 2021 une visite virtuelle d’une salle blanche d’Airbus à Brême, en Allemagne. C’est là-bas que sont préparés les modules de service européens des missions Artémis, dans le cadre desquelles la Nasa prépare activement son retour sur la Lune.

La visite virtuelle est accessible au public à partir de 11h30, et jusqu’à 11h55, indique l’ESA dans un communiqué. Il sera possible de découvrir ESM-2 et ESM-3, deux modules de service qui en sont à différents stades de leur production. Ces modules doivent jouer le rôle de principal système de propulsion d’Orion, le vaisseau spatial habité de la Nasa.

Le module destiné à la mission Artémis I. // Source : Flickr/CC/NASA Orion Spacecraft (photo recadrée)

Un premier module déjà remis à la Nasa

Le premier module, ESM-1, destiné à la mission Artémis I (sans équipage) a déjà été remis à la Nasa en décembre 2020, rappelle Airbus sur son site. ESM-2, dont les équipements devraient bientôt être intégrés, doit être utilisé dans le cadre de la mission Artémis II (lors de laquelle un équipage devrait voler autour de la Lune avant de revenir sur Terre). Quant à ESM-3, il est encore au début de sa phase d’intégration des éléments : il devra servir lors de la mission Artémis III (lors de laquelle une femme et homme poseront le pied sur la Lune).

Préparer de tels modules de service ne peut pas se faire n’importe où : il est nécessaire de travailler dans des salles blanches (ou salles propres), afin de contrôler plusieurs paramètres à des niveaux précis (température, humidité, pression, par exemple). Ces conditions permettent de réaliser les batteries de tests subies par les divers instruments, avant leur envol vers l’espace.

Pour suivre cette visite virtuelle organisée par l’ESA et Airbus, deux possibilités : rendez-vous à 11h30 sur la web TV de l’ESA, ou bien directement sur la chaine YouTube d’Airbus.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo